Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 12:20

 

Allah Akbar ! Allah Akbar ! Dieu est Grand ! Cette chanson a sublimé ma vie marocaine et continue de m'émouvoir en les royales émotions. Le sens autant la mélodie sont angéliques et l'on plonge dans le sacré des chants marocains. Sacré car c'était la voix royale qui chantait la liberté de la terre marocaine.

 

Selma, chanteuse marocaine, a eu l'honneur d'interpréter ce chant patriotique qui a marqué toutes les Marocaines et tous les Marocains depuis la libération du Sahara marocain en 1975. L'histoire se répète en la vie des vibrations magnifiées par la paix et le prénom de Selma symbolise cette harmonie pacifique !

 

Le hasard n'existe pas et Selma est née afin de porter le flambeau d'une grandeur princière, d'une voix qui émeut, qui charme, qui émerveille. Nous t'aimons Selma, nous t'adorons et nous suivons tes pas avec amour et considération. Le Maroc te soutient dans ta nouvelle vie en Egypte, point central et source de toutes les évolutions des chanteuses arabes.

 

Selma bénéficie du soutien de l'ambassadeur marocain en Egypte et au-delà de l'ambassade c'est la reconnaissance du Maroc à la tête duquel se situe la bienveillance royale de Sa Majesté le Roi Mohamed VI qui honore les grands artistes marocains, et Selma en fait partie avec sa voix sublime !

 

Selma en les diadèmes de toutes les harmonies, des mélodieuses musiques, des voix à la force émotionnelle sans pareille, se distingue avec son charisme, sa beauté et sa présence empreinte de tant de valeurs qui honorent la Marocaine. Nous t'aimons Selma et nous savons que tu es une autre ambassadrice qui porte le Maroc en son coeur en permettant de laisser flotter son drapeau très haut dans le monde entier.

 

Selma,toi si douce et si pacifiste, je te dédie ces mots et je te laisse méditer la lumière et l'harmonie en les mots de Omraam Michaël Aîvanhov tout en nous enchantant de tes belles mélodies avec ta voix si merveilleuse et si unique !

 

***********

« Les anges et toutes les entités célestes vivent dans l’harmonie, c’est pourquoi on dit qu’ils sont attirés par la musique et le chant. Cette croyance a sa source dans des temps très anciens. Aussi loin que l’on remonte dans l’histoire des hommes, la musique et le chant ont accompagné les cérémonies sacrées. Les entités célestes aiment la musique parce qu’elles sont elles-mêmes musique. C’est pour traduire cette réalité que tant de peintres ont représenté le Paradis peuplé de créatures lumineuses qui chantent et jouent de divers instruments : harpes, lyres, flûtes, trompettes…
Qu’ils proviennent des instruments ou des voix, les sons ont un pouvoir immense sur nos corps psychiques et spirituels à cause de l’intensité des vibrations qu’ils produisent. Il est donc important de prendre conscience des effets de la musique. Et une fois que nous en avons pris conscience, nous devons chercher comment utiliser toutes ces vibrations qui, amplifiées par les sensations de ceux qui la jouent ou qui l’écoutent, créent une atmosphère favorable à la visite des créatures angéliques. »
 
« Le feu céleste recherche les êtres qui marchent sur le chemin de la pureté, du désintéressement, du sacrifice. Il descend sur eux, mais il ne les brûle pas, il les embrase pour faire d’eux des foyers de lumière. Le feu divin possède en effet cette propriété particulière de ne jamais détruire ce qui est de même nature que lui. Au moment où ce feu pénètre en l’homme, il ne consume que ses impuretés ; la matière qui est pure reste intacte et devient lumineuse parce qu’elle vibre à l’unisson avec lui.
Attirer le feu céleste est le but de notre travail. Sachant qu’il vient seulement dans un lieu préparé pour lui, un lieu qui est en nous, inlassablement nous
devons chercher comment nous purifier, nous sanctifier. Ainsi, chaque jour, avec des pensées, des sentiments et des actes inspirés par la sagesse et par l’amour, nous édifions une demeure faite d’une matière lumineuse dans laquelle le feu céleste, reconnaissant sa propre quintessence, est irrésistiblement attiré. Ce feu céleste, la tradition chrétienne l’appelle le Saint-Esprit.  »
***

Partager cet article

Repost 0

commentaires