Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 21:01

 

J'aurais pu répondre aux adversités par des mots simplistes et réducteurs même s'ils sont terriblement vrais comme :

" Ces sublimes danseuses nous dévoilent leur art sur la musique et le chant de la plus grande chanteuse de tous les temps, je cite la divine Oum Kaltoum ...

 

Je ne sais pas pour quelle raison l'on me comparaît, toute petite, à cette divine dame. Et pourtant, je n'avais aucune voix extraordinaire à part la force de l'émotion qui caractérisait mes humbles chants ...

 

Je chantais et je dansais et j'écrivais la poésie et je transmettais mon émotion aux autres en faisant pleurer les hommes. Je ne le faisais pas exprès mais je laissais s'exprimer mon âme et j'étais toujours égale à moi-même et parfois j'étais supérieure à moi-même. J'étais dans la grandeur sans le savoir et sans le chercher vraiment ...

 

Mon prénom est lumière et il est de première grandeur. Papa me répétait que j'étais lumière et que mon importance est d'une valeur atteignant les extrêmes positifs dans l'Ordre suprême. Papa m'aimait d'un amour sans mesure et voyait en moi l'âme singulière qui était très différente de ses autres enfants. Papa !

 

Mes gestes ont toujours été dans la grandeur ... Ma grandeur d'âme a toujours intrigué les autres et ils ont fini par me situer dans un ordre moral et spirituel très élevé. Ma bonté se caractérise par des intensités incroyables qui surprennent et interpellent les consciences et touchent les coeurs.

 

Au Maroc, l'on me surnommait " Notre soeur la grandeur " parce que j'étais toujours à l'écoute et au service de mes connaissances et autres personnes qui ont appris à me considérer à ma juste valeur. Et ma grandeur coulait de source et coule toujours en moi. Ma merveilleuse grandeur !

 

La valeur de l'être humain que je suis se distingue de la richesse de mes attitudes généreuses, de l'élévation de mon âme et de ma réalité intérieure qui est d'une grandeur sans pareille. Ma grandeur est souveraine de la bonté de Dieu qui habite mon coeur !

 

J'explique tout simplement que ma grandeur n'est pas sujet à jugements de qui que ce soit sur cette Terre et encore moins de parvenus. Je suis le vase qui déborde de grandeur parce que tout simplement en moi vibrent la grandeur et l'Amour.

 

On me reproche ma grandeur comme si la grandeur est quelque chose de négatif. Mais, je suis libre de vivre et de laisser s'exprimer ma grandeur. "

 

CE QUI FAIT LA GRANDEUR D'UN ÊTRE,

CE N'EST PAS L'ETENDUE DE SES CONNAISSANCES,

MAIS SA BONTE, SA LUMIERE, SON AMOUR.

Citation de Omraam Mikhaël Aîvanhov

 

Mais, je laisse la grandeur colorer mes mots. Et j'écris, avec élégance, avec splendeur, avec beauté, avec la conscience parfaite que j'évolue dans les grands degrés du pouvoir de l'âme et que le reflet qui se projette de moi est, en effet, une vérité de grandeur.

 

Ma grandeur se recèle dans l'étendue de ma bonté, de ma lumière car force est de constater que mon soleil intérieur se reflète à l'extérieur et l'on me surnomme " soleil, lumière, belle âme, Maman, ... " Mon amour coule de l'Amour et de la Vérité !

 

Je suis dans la contemplation de la vérité depuis mon enfance et Papa savait qu'il avait affaire à une âme très singulière d'où son amour pour moi qui était versé dans l'infinitude.

 

Ma grandeur ? Quelle authentique et manifeste certitude ! Ma grandeur est une lumière qui brille en moi et s'affirme comme elle s'extériorise en mes attitudes, mes regards, mon silence, mes expressions spirituelles ou artistiques.

 

Ma grandeur ? Le septième, dernier et grand degré de puissance de l'âme que j'avais depuis toute petite, que mes parents ont remarqué, que mes connaissances ont vu et revu ... Que ma légende personnelle et professionnelle scellent de leur or igné.

 

Ma grandeur ? La Vérité de Dieu Tout Puissant qui se vit en moi, en mon coeur, en mon âme, que mes songes colorent du soleil de la splendeur. Ma grandeur m'affranchit et me libère comme elle m'assigne l'Amour.

 

Or igné, splendeur, grandeur, vertu, adoration de Dieu, contemplation, inspiration, certitude d'unité, magnanimité, bonté, noblesse de coeur, reconnaissance de ce que je suis, de l'Amour qui m'anime ... Ma grandeur !

 

Et je danse les vérités et quand je me mets à écrire ces mots inspirés qu'il faut écrire parce que je laisse toujours mon âme s'exprimer, je considère que je suis dans la grandeur de ma propre liberté.

 

En mes mots se transcendent la transparence, les illimités potentiels, les vérités, les inspirations, les beautés de mon univers intérieur. Je suis dans la grandeur même de ce qui est essentiel. En moi vit et évolue la grandeur ... Et alors ?

 

Un responsable a pensé pouvoir me reprocher ma grandeur comme si c'était un crime que d'avoir des attitudes qui reflètent la grandeur ... Il est dérangé parce qu'il ne peut pas éclairer de la même lumière de grandeur qui se projette de moi. Il est ombre et mon soleil de grandeur l'aveugle ...

 

Ma grandeur se mesure à mon écoute active, à toutes mes inspirations en danse, en poésie, en musique, en écriture, en gastronomie, en mille et autres choses simples mais d'une richesse inouïe qui interpelle les coeurs. Je suis dans l'excellence en toutes ces activités et j'ai le droit de me situer dans l'Ordre de la Grandeur !

 

MA GRANDEUR ? L'OR IGNE EN MOI ... LA SPLENDEUR !

 

Alors ma grandeur ? J'écris, je participe bénévolement à beaucoup d'actions, je cultive l'Amour en mon coeur et je laisse mon âme s'exprimer en la beauté, en la lumière et en l'harmonie des belles actions généreuses.

 

Oui, je laisse scintiller ma grandeur et elle éclaire. Depuis toute petite, je laisse briller mes étincelles divines et elles m'affranchissent des ombres. Ma grandeur pointe tout simplement vers mon soleil intérieur qui brille de mille et un éclats.

 

Alors, vous ce responsable si pitoyable, au lieu de me reprocher ma grandeur, laissez-vous vous influencer par mes vertus. Soyez l'âme qui inspire considération. Libérez-vous de vos chaînes noires qui cachent votre vraie nature si empreinte de grandeur.

 

Car c'est la vérité que vous, ce responsable si imbu de vous-même et si pervers, vous avez en vous tant de grandeur que votre méchanceté voile et vous vous contraignez à vivre une vie sans couleurs et sans amour.

 

Vous blessez l'humanité en vous en croyant imposer vos délires aux autres qui vous dérangent par leur grandeur. Ma grandeur vous tue, Monsieur le responsable si indigne !

 

Vous savez, cher responsable si méprisable, que vous pourriez vous distinguer et écrire votre légende professionnelle avec l'encre de l'estime de vous-même et celle des subordonnés. Libérez-vous de la haine car c'est une colère qui finira par vous trancher le coeur.

 

Avec grandeur, encore et toujours, une grandeur qui éclaire la vérité et neutralise la haine.

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires