Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 17:00
EN MA SOURCE SE RECELE L'ESSENTIEL ! A MON BIEN-AIME PAPA !
EN MA SOURCE SE RECELE L'ESSENTIEL ! A MON BIEN-AIME PAPA !
EN MA SOURCE SE RECELE L'ESSENTIEL ! A MON BIEN-AIME PAPA !

Comme le soleil, la grandeur d'âme de Papa chéri était éclatante. Elle l'est toujours en mon coeur, en mon âme, en mes souvenirs qui brillent d'une clarté sans pareille. Et plus j'avance dans la vie, plus je me rends compte de la chance inouïe que j'ai eu d'avoir un père pareil.

 

Alors, en ces moments, je chante en mon coeur : Allah ya Rabbi Allah ! En ma source se recèle l'essentiel. Et Papa est ma source bénéfique, ad infinitum, une source bienveillante d'une bonté sans mesure.

 

Tout était poétique en les attitudes saines de Papa, tout était or en ses idées et ses convictions. Tout en Papa était le soleil vivifiant d'affection et de rectitude. Que je danse en cette musique la profondeur que recèle mon attachement à l'égard de l'absence de Papa, absence mais toujours présence porteuse de lumière.

 

En cet article parabolique, je mets l'accent sur la lumière, toute lumière, des bougies qui éclairent, aux étoiles filantes, à la lune et à cette musique lumineuse car en elle se recèle la source de Papa ... En mes mots empreints de belle gratitude je mets l'accent pour exprimer cette vibration qui rayonne en moi ad infinitum : l'amour de Papa !

 

Papa ! En chacun de mes poèmes, je mesure la force de tout ce que tu m'as inculqué, je mesure le parcours de mon coeur ouvert sur l'Amour universel et je m'incline en mille et une révérences devant la majesté de la noblesse qui t'animait et qui se reflète encore en chacun de mes actes. La grandeur !

 

Au bout de chacune de mes pensées, au bout de leurs vagues, je sens ta lumière et mes visions se sertissent des rayons de ton soleil. Et je danse sur cette musique en me laissant planer dans le temps. J'ai vécu si heureuse avec toi Papa et je t'en remercie.

 

Puisse chaque flamme de ces sept bougies, puissent les étoiles filantes, puissent toutes les lumières que Dieu a créées te chanter l'éternité de ma gratitude et de ma reconnaissance. Puissent toutes ces lumières amplifier la lumière que tu es sur mon monde et se renouveler éternellement en mon coeur.

 

Je m'oublie en cette musique qui est si mélodieuse, si émouvante, si riche de la splendeur du patrimoine marocain ... Papa ! Je m'oublie et je me rends compte que cette musique fait partie de ma source, de mes racines, du fil conducteur de mon histoire, de la trame de ma propre vie.

 

Tout en cette musique me ramène vers la chaîne continue de mes promesses et de mes espérances. Et je danse la nostalgie qui devient miroir et en laquelle je distingue ma psyché. Je danse et je compose les poèmes comme je joue les partitions à l'intérieur de mon coeur tout en pensant au temps qui file, qui change et qui marque les destinées.

DOUBLES ETOILES ANIMEES...CREA JP59

Papa ! Cette musique est marocaine et elle est belle de la beauté de tes sourires, de ta lumière, de ta source. Une beauté admirable et sans pareille. Une beauté mélodieuse et poétique. Une beauté qui ouvre mon coeur sur les raffinements du bonheur. Lumière sur toi Papa, éternellement ! Et ad infinitum, paix sur ton âme en l'Amour de Dieu Tout Puissant !

 

Lumière sur ton âme Papa.

 

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléonor
commenter cet article

commentaires

Groupe de supervision 14/10/2014 04:10

Je vous félicite pour votre recherche. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez