Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 18:51

Un travail digne sur fond de considération et d'estime mutuelles. C'est le remède que je conseille depuis des années dans la Police. J'ai été l'une des premières personnes à dénoncer l'ambiance délétère au sein des commissariats.

 

Je savais depuis l'année 2002 qu'un jour le verre débordera et que nous en arriverons à ce point. A voir certaines attitudes malsaines de certains responsables, à constater certaines malsaines actions de certaines personnes névrosées, à réaliser cette loi de peur et cette loi de silence, je savais que les conséquences lourdes finiront par surgir.

 

Je regarde cette vidéo et je crie haut et fort que ce n'est pas du tout l'art thérapie qui guérira les blessures causées par les lois dévastatrices qui règnent actuellement dans la Police. Il manque la loi de l'amour. Il manque la loi de la reconnaissance et de la considération de chaque fonctionnaire de Police.

 

Il manque cette dimension humaine qui fait face aux différences et qui préserve la dignité de chaque fonctionnaire. Il manque cette éducation civique qui inculque aux responsables d'êtres vigilants et de ne pas jouer le jeu des subordonnés manipulateurs qui veulent imposer leur loi de haine.

 

Il manque cet amour et cette estime de certains responsables qui deviennent harceleurs et qui créent des différences au sein de leurs rangs en favorisant certaines personnes névrosées et hypocrites qui leur font croire qu'ils sont considérés en le plus haut degré de la loyauté.

 

Quelle loyauté ? Entre hommes, la loyauté n'est que la grandeur des chiens. On ne peut être loyal qu'envers soi-même, envers la terre qui nous porte et envers Dieu lui-même. Jamais envers un autre être humain. Jamais ! Alors ces fameux responsables qui manquent d'amour et d'estime d'eux-mêmes n'y remédieront jamais avec la grandeur des chiens ou cette loyauté si fausse et si destructrice.

LA LOI DE L'AMOUR ET LA LOI DU RESPECT COMME REMEDE !

Je m'adresse aux plus hauts responsables de la Police afin qu'il assimilent cette vérité essentielle : seule la loi de l'amour et la loi de la considération et de la reconnaissance de chaque fonctionnaire permettront de rétablir l'équilibre.

 

Les responsables doivent appliquer l'Ordre moral qui se base sur les principes d'intégrité et de probité. C'est fondamental. Croire que l'art thérapie est un remède qui neutralise les profondes blessures est un leurre.

 

L'art thérapie n'est qu'une goutte du remède. Le remède intégral est celui de l'amour et de la considération. Ainsi tout harcèlement, toute manipulation, toute attitude malsaine disparaîtront car leur auteur sera confronté à sa machiavélique et vicieuse réalité et il sera obligé de changer.

 

L'amour doit marcher et neutraliser les maux.

LA LOI DE L'AMOUR ET LA LOI DU RESPECT COMME REMEDE !

Que les responsables comprennent, une bonne fois pour toutes, que seul l'Ordre moral doit régner. C'est un honneur de servir l'institution de la Police. Que les responsables harceleurs ne souillent pas cet honneur avec leurs failles.

 

C'est terrible d'être harceleur, malsain, névrosé et de croire à la loyauté de subordonnés hypocrites qui, au nom d'une fausse loyauté, font de vous leur esclave. Oui, être responsable harceleur et esclave de subordonnés plus malhonnêtes que vous est le plus grand des déshonneurs. Ne le permettez jamais.

 

La Police est un univers consacré et dédié à l'ordre. Ne soyez pas le responsable, minable et indigne qui souille ses valeurs. La hiérarchie doit couler de source dans la considération de tous les droits. L'estime doit remplacer le mépris. C'est mon serment.

 

Aux subordonnés névrosés, malades, hypocrites et manipulateurs : votre fausse loyauté est la grandeur des chiens. Vous êtes des êtres humains et votre devoir est de consacrer votre dignité dans l'amour et le respect de vous-même ainsi que des autres. La grandeur des chiens concerne les chiens. Ne jouez pas à ce jeu malsain.

 

Ecrivons ensemble les pages de la Police en respectant sa déontologie, ses valeurs, ses grands principes. Travaillons en bonne intelligence et respectons-nous les uns, les autres. Les temps ont changé et l'on trouve parmi les subordonnés des êtres d'un immense savoir. Et ils s'attendent au respect de leur personne.

 

Que les responsables deviennent conscients de leur devoir d'être un modèle d'exemplarité et une référence d'excellence. Soyez responsable de vous-même, de vos attitudes saines au lieu de vous rabaisser à la médiocrité. Votre droit au respect n'en sera que plus grand si vous-même vous donnez l'exemple d'un responsable digne.

 

Je sais que les très hauts responsables de la Police me lisent. Certains d'entre eux adhèrent, totalement, à mes conseils. Ils connaissent mon amour pour cette institution et ils me respectent dans les propos clairs, nets et précis. Je les remercie de permettre tous les changements positifs qui nous honorent.

 

J'aime la Police d'un amour sans mesure. J'aime tous les fonctionnaires, tout grade et tout corps confondus. Et je veux le meilleur pour eux. Je suis consciente que même les responsables harceleurs, indignes, malsains cachent en eux une merveilleuse vérité d'amour. Qu'ils nous révèlent leur belle nature. Et qu'ils écrivent avec tous les subordonnés la plus belle des légendes professionnelles.

 

Amour sur la Police.

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléonor
commenter cet article

commentaires