Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 13:01

On m'a envoyé ce lien, on m'a raconté beaucoup de choses sur ce qui se passe au sein de la Police et j'ai vécu des histoires incroyables qui déshonorent l'esprit même de la Police. En fait, j'ai vu se produire des attitudes malsaines et un abus de pouvoir qui dérange toute personne ayant dédié sa vie au respect d'elle-même et des autres.

 

Je lance un appel urgent à toutes les forces vives de la France. La Police abrite, en son sein, des responsables harceleurs sans aucune dignité. Des vies ont été perdues à cause du suicide et c'est inadmissible.

 

Des centaines et des centaines de personnes souffrent parce que les indignes responsables qui se croient intouchables comme les lépreux, s'agitent, mentent, inventent des histoires afin de nuire.

 

Arabe, j'ai vécu tant d'histoires mais je reste debout. J'accuse certains responsables d'agir comme si la Police leur appartient. Tous les coups sont permis et ces êtres sans foi ni loi ne reculent devant rien pour nuire.

 

La loi du silence, la loi de la peur font des ravages dans la Police. Et si vous vous indignez de voir ce qui se passe, ces êtres s'empressent de vous faire vivre l'inqualifiable. Car, comme les lépreux, ils se croient intouchables.

 

Nous sommes en France ! Le pays des droits de l'homme ! Nous sommes un peuple civilisé et évolué. Sauf que certains responsables manquant d'intégrité et de probité souillent la déontologie de la Police Nationale et provoquent des drames.

 

A bas la démagogie. A bas les harceleurs qui salissent les valeurs républicaines et qui, au lieu de se consacrer à la protection des fonctionnaires de Police et de la population, sont les premiers à commettre les actes inqualifiables.

 

Paula n'est qu'une fonctionnaire de Police qui a osé parler et dénoncer. Tout le monde n'a pas le même courage de crier haut et fort et de pointer du doigt les coupables. Nombreux sont les fonctionnaires qui subissent toute forme de mal mais se taisent par peur. Oui, la loi du silence et la loi de la peur sont omniprésentes dans la Police Nationale.

 

J'écris un livre consacré aux multiples injustices qui souillent l'univers de la Police. Malheur à vous si vous osez exprimer la vérité. Vous en prendrez pour votre grade mais à la puissance n. Et plus vous vous trouvez en bas de l'échelle hiérarchique, plus vous devrez vous incliner devant les responsables indignes.

 

Ces êtres, manquant d'amour et de respect envers eux-mêmes, s'empressent toujours de rechercher les subordonnés qui rampent devant eux au risque de se ridiculiser. Je connais certaines personnes névrosées qui sont prêtes à lécher je ne sais quoi pour avoir la bonne note et la merveilleuse appréciation. Oui, j'en connais sur mon lieu de travail.

 

Le fameux avancement qui n'a pour critère que l'hypocrisie. Heureusement que cette exception ne fait pas la règle. Car des responsables dignes au sein de la Police sont légion. Et ils nous honorent avec leurs valeurs et leurs grandes qualités de coeur.

 

C'est incroyable de voir des responsables harceleurs, des irresponsables malades, malsains, pervers et qui se permettent de vous juger et d'émettre à votre encontre un jugement de valeur reflets de leur malhonnêteté.

 

Ces harceleurs nuisibles vous accusent des mêmes maux dont ils souffrent. Et se la ramènent comme si leur travail leur permet d'abaisser, de semer le mal, de nuire en toute impunité.

 

Ils oublient leur devoir et ne se hissent jamais au point de la reconnaissance et du respect des subordonnés qui les craignent mais les méprisent. Leur histoire professionnelle est souillée par le mal et ils n'auront jamais les hommages que leur rang ordonne.

 

Hommage à toutes les forces vives qui dénoncent et qui se mobilisent pour crier au monde entier le malaise et le mal être de milliers de fonctionnaires de Police engagés, corps et âme, pour protéger les personnes et les biens.

 

Et à bas la tyrannie et l'injustice sous toutes leurs formes noires et délétères. Que l'Inspection Générale de la Police Nationale se déplace au sein des commissariats pour constater l'ampleur des dégats.

 

Que des sondages confidentiels se fassent et que l'ensemble des fonctionnaires s'expriment pour mettre fin à l'horreur et au suicide. Protégeons ces âmes sensibles et engagées contre l'iniquité des responsables indignes.

 

Que le Ministère de l'Intérieur se mobilise et qu'il éradique la source de ce mal insidieux et sournois qui tue nos frères, nos soeurs, nos enfants dans la Police Nationale. Le burn-out n'est qu'un signe. Combien d'autres signes ne sont pas visibles encore ?

 

Je lance un appel au Ministre de l'Intérieur afin qu'il fasse le nécessaire et que des drames de suicide nous épargnent. Je pleure à écrire cet article car j'ai eu connaissance, ces derniers temps, d'un suicide qui m'a, littéralement, ébranlée.

 

Toutes mes condoléances à la famille des fonctionnaires qui se sont suicidés, qui sont partis et qui ont laissé derrière elles et derrière eux le désarroi et l'incompréhension des membres de leur famille, de leurs connaissances et de leurs amis.

 

Comment alléger la souffrance des membres de la famille de ces disparus avant l'heure, comment ne pas pleurer, comment ne pas être affligé et écoeuré par l'injustice qui ose ôter la vie ?

 

Mais qui sont ces harceleurs au sein de la Police qui se permettent de nuire, d'agir de manière perverse et malsaine ? De quel droit osent-ils souiller les valeurs de la Police et de la France ?

 

Malheur à ces minables, à ces malades qui ont besoin d'être internés afin d'épargner les subordonnés. Que la justice de la Vie et du Ciel s'en occupe et qu'elle purifie l'univers de la Police de ces êtres si minables qu'ils m'inspirent la pitié.

 

Lumière, Amour, Miséricorde sur nos chers disparus, suicidés qui ont quitté cette dimension pour une autre plus sereine. Nous, collègues et amis, nous les regrettons. Nous pleurons leur départ. Nous pleurons surtout les responsables indignes qui nous ont infligé les grandes peines et chagrins.

 

J'appelle l'attention de Monsieur le Ministre de l'Intérieur sur le service médical qui a été la source de très graves problèmes pour des fonctionnaires victimes des responsables harceleurs. Ce service a besoin d'un autre contrôle afin qu'il ne dérive pas.

 

Oui, des dérives portant atteinte à la dignité humaine ont été commises par ce fameux service médical et je dispose de documents accablants qui prouvent sa malsaine et perverse responsabilité.

 

Une collègue travaillant au sein même de ce service médical m'a révélé qu'ils sont des dizaines et des dizaines de fonctionnaires innocents qui subissent l'iniquité et qui deviennent les fameux boucs émissaires d'un inspecteur régionnal de santé sans foi et sans loi.

 

C'est très grave de se retrouver face à un médecin qui vous cause de nouveaux problèmes au lieu de vous aider. A bas toute forme de démagogie et d'injustice. La Police mérite le meilleur des responsables engagés, intègres et versant dans la probité.

 

La Police nous honore ! Alors, que le nécessaire soit fait au service des fonctionnaires de Police afin qu'ils honorent leur engagement envers la société en bonne intelligence et en respect d'eux-mêmes et des autres.

 

J'aime la Police que je considère comme ma grande famille. Des centaines de milliers de fonctionnaires de Police m'émeuvent et touchent en moi les fibres sensibles pour leur engagement et leur loyauté.

 

J'aime les fonctionnaires de Police et le suicide de dizaines d'entre eux me fait mal aux sentiments. J'ai mal et je pleure ces iniquités qui n'ont aucune raison d'être. Je pleure le manque d'humanité des responsables harceleurs et indignes.

 

Lumière sur les suicidés et sur les disparus de la Police Nationale.

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

Pour l'honneur de la Police Nationale et de la France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléonor
commenter cet article

commentaires