Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 13:25

Amour sur l'Infiniment Fascinant, Lumière sur l'Âme du monde !

Les sphères musicales célestes sont indescriptibles car notre langage est limité et, en aucun cas, je ne peux décrire ce que je vis en mes songes ... J'essaie de conjuguer avec le peu d'éléments dont je dispose et d'écrire que toutes les créatures sont vivantes - même les pierres sont vivantes - et qu'elles chantent la louange du Créateur !

 

L'Âme du monde est la source-mère à laquelle appartiennent toutes les âmes. Je me réveille chaque matin avec des larmes d'émerveillement, des larmes de joie que Papa qualifiait de perles.

 

Je viens de lire quelque enseignement qui a bouleversé en moi quelque chose au plus profond de mon Être ... Je viens de comprendre pour quelle raison Papa était très sensible à mes larmes. Il savait qu'elles jaillissaient du plus profond de mon âme et il en était si bouleversé qu'il lui arrivait d'en avoir les larmes aux yeux.

 

Lisez ce qu'une âme lumineuse a écrit sur les larmes d'émerveillement et de joie dont la source est l'âme.

« Les larmes sont généralement associées à la peine, mais en réalité n’importe quelle émotion peut provoquer des larmes. Et comme les émotions sont de toutes sortes, les larmes aussi sont de toutes sortes. Il y a des larmes de chagrin, de colère, de dépit, et il y a aussi des larmes d’attendrissement, de joie, d’émerveillement. Un paysage, un poème, un tableau, une musique peuvent remplir nos yeux de larmes, mais également certaines conduites humaines quand elles sont particulièrement belles et nobles. Et combien de mystiques, décrivant leurs expériences, ont parlé des larmes provoquées par l’extase ! Dans la mesure où elles libèrent une certaine tension intérieure, quelle que soit leur origine, les larmes ont leur utilité. Mais évidemment les larmes de joie et d’émerveillement sont les plus bénéfiques. N’essuyez pas ces larmes d’un revers de main, car elles sont précieuses. Le Maître Peter Deunov conseillait de les recueillir dans un tissu propre et de les conserver soigneusement, car elles possèdent une sorte de pouvoir magique. Les larmes de dépit, de chagrin, de colère, laissez-les sécher, elles ne sont qu’un peu d’eau salée, mais conservez les larmes qui ont été arrachées aux profondeurs de votre âme. » ***

 

Ainsi, l'âme de Papa devinait que mes larmes jaillissaient du plus profond de mon âme et il me répétait que mes larmes sont des perles précieuses. Lui, âme lumineuse et d'une exceptionnelle bonté, savait que mes larmes jaillies de mon âme étaient des perles précieuses ...

Lumière sur Papa !

 

Et voilà que des larmes montent à mes yeux car je réalise quel être extraordinaire était vraiment Papa ... Et ce qu'il est toujours pour moi, un soleil d'affection suprême qui continue d'éclairer ma vie ... Je ne suis pas triste du tout mais vraiment heureuse d'avoir eu un tel père et les larmes que je verse en ces moments sont des larmes de joie ...

 

Des larmes jaillissant du plus profond de mon âme que je vais apprendre à récolter dans un tissu propre et à garder comme un trésor précieux. Une extase mystique me prend en lisant ce poème révélateur de tant de vérités authentiques et augustes pour mon coeur ...

 

Je crois que les pleurs sont les fleurs de l'âme,

Fleurs dont le secret fleurit dans les yeux.

Je voudrais pour vous d'autres fleurs, madame,

Si les astres d'or sont les pleurs des cieux.

Je crois qu'un sourire est la fleur de joie

Qui va de la bouche au jardin des cœurs;

Je voudrais pour vous des lèvres de soie

Si vos lèvres d'or des miennes sont sœurs.

Je crois que l'amour est la fleur d'ivresse

Fleur de toute ivresse et des jours bénis;

Je rêve pour vous, madame, sans cesse,

Au sublime amour des cœurs infinis.

 

(Arthur de Bussières - Les Bengalis)

 

Je suis une âme très sensibe. Mon enfance, ma jeunesse ont été empreintes de tant de ressentis hors norme, mes larmes de joie, mes larmes d'émerveillement se comptent par centaines de milliers de perles précieuses. Mes parents savaient bien que je n'étais pas un être comme leurs autres enfants. Et leur amour, leur tendresse étaient au-delà de toutes mes attentes.

 

C'est un immense sentiment de gratitude que j'éprouve en mon âme à l'égard de mes chers parents si lumineux dans leur affection pour moi que je suis parvenue au point où j'en suis dans ma vie ... Je suis si reconnaissante d'avoir vécu les plus heureux jours de ma vie avec eux.

 

Quand j'étais petite, j'étais gâtée, si gâtée et mes parents ont permis à mon âme si sensible de vivre l'amour à l'état pur. Je suis mystique et mes extases remontent à ma plus tendre enfance. Tout a été fait afin que mon âme évolue dans la joie et l'on m'évitait toute forme de peine.

 

C'était et c'est toujours légion que je pleure de joie ... Et quand je pleure de peine, mon âme en est si agitée que je sens des vagues gronder en mon coeur. J'ai toujours vécu dans des univers consacrés à l'Ordre moral et esthétique et mon âme se plaît à composer le Vrai, le Beau et le Bon.

 

Je comprends, aujourd'hui, que je n'ai jamais été un être ordinaire ... Non, j'ai été très différente de mes frères, de mes soeurs. L'affection, la tendresse et l'amour qui m'ont été consacrés dépassent largement toutes les mesures connues en ce bas monde.

 

Je me rappelle que Papa était entré en une colère terrible le jour où il a appris que mon institutrice française voulait que j'écrive de la main droite au lieu de la main gauche. Papa avait insisté que j'écrirai de la main gauche et que c'était ainsi la volonté de Dieu et pas autrement.

 

Très nombreuses étaient les fois où Papa me protégeait et répétait à tout le monde que je suis une lumière, une lumière sur son monde, une lumière et une belle âme .... Comment oublier Papa et comment ne pas inculquer les mêmes valeurs d'amour à mon propre fils qui est une lumière pour moi et auquel je répète les mêmes vérités consacrées à la suprême tendresse ?

 

Si je dois écrire tout ce que j'ai vécu comme bonheurs et comme larmes de joie, l'encre des océans n'y suffira pas. J'ai en moi ce sentiment d'infinitude et d'amour que je sens couler sans aucune interruption et ma sensibilité s'en trouve enrichie au point de laisser souvent jaillir les perles précieuses de toutes mes larmes de joie .... J'ai tant de vécus qui ont été et sont toujours source de joie pour mon coeur et pour mon âme.

 

Lumière sur l'Âme du monde !

Eléonor GOSSELINi

Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serrurier paris 16 21/12/2014 06:34

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement