Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 13:18
Ô COEUR DE DANSE, QUE JE M'ECOUTE, QUE J'ECOUTE L'ESSENTIEL !

Pour des raisons que j'ignore moi-même, je ne voulais ni danser, ni écrire, ni méditer. Des livres se mettaient sur mon chemin, des personnes me croisaient, me parlaient de beaucoup de choses. Mais je me refusais à lire ces livres pleins de sagesse, j'occultais les propos des êtres de lumière, je ne m'écoutais plus, je ne voulais plus rêver, je me laissais couler dans quelque chose que je n'aimais pas, que je ne considérais pas, que mes cellules repoussaient de toutes leurs forces.

 

Des ténèbres se dessinait mon entêtement et je ne voulais plus vivre l'inspiration du présent, ni me ressourcer en la gratitude. Je m'en voulais mais je continuais de ne plus m'écouter. Je vivais quelque chose, j'étais consciente que je m'éloignais de moi-même et que je me perdais, je m'oubliais en mes ombres.

 

Mes rêves frappaient à la porte de ma conscience. Comme un gardien, comme un ange de lumière, mes songes s'imposaient et je dansais durant mes nuits et je me voyais méditer, je m'écoutais jouer la musique. Mais le matin, je me secouais et je devenais sourde à mes appels, sourde à la lumière qui m'aveuglait au point de me faire sombrer en mes failles.

 

C'est terrible de vivre le silence, le vide qui devient de plus en plus grand en moi au point de ne plus me reconnaître en ce que je voyais comme reflet du miroir. Et pourtant cette lumière brillait en mon coeur car je sentais sa chaleur m'envahir. Puis, cette nuit, je me suis réveillée sur la voix de mon coeur qui pleurait. Et j'ai décidé de me secouer et de me retrouver.

 

A plusieurs reprises, des êtres de lumière m'ont parlé de ce vide, de ces ténèbres qu'il faut savoir dépasser en me reliant à ma source. Et c'est l'Orient ! Ce matin, je me suis mise à danser sur la musique orientale à n'en plus finir et je me suis, de nouveau, reconnectée au ciel de mon coeur.

 

J'adore chanter, danser, jouer de la musique, rêver, peindre, dessiner un univers, boire l'inspiration, m'exprimer, méditer, m'oublier en la beauté de quelque chose que je sens couler en moi et que je retrouve dans la lumière du soleil. J'aime tout ce qui est clair et lumineux et je me retrouve ce matin après avoir connu les ténèbres d'une tristesse sans raison.

 

J'ai été triste. Sans savoir pour quel prétexte cette mélancolie me prenait dans ses filets. Et j'étais en colère contre moi-même alors que j'ignore toujours les causes profondes d'un tel ressenti. Je me pardonne ce chemin étroit et ténébreux. Il fallait que je vive ces sentiments noirs pour me reconnecter à mon Soi suprême.

 

Lumière sur mon coeur !

Eléonor Gosselin

Tous droits réservés.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléonor
commenter cet article

commentaires