Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 10:32

 Barre de séparation

 

 

ET LES REGARDS SE SONT CROISES

 

 

 

Voici que nos regards viennent de se croiser ... 
Tant d'ardeur dans tes yeux comble mon coeur de joie,
De si chaudes lueurs, je me sens m'embraser
Je deviens ta captive, étrangère à ta voie ...

Que me trouble un désir où ma raison se fend !
Ô secrète prière implorant qu'il t'appelle,
Quand prudente sagesse humblement m'en défend
Mais ne peut empêcher que je sois étincelle !

La sève qui me brûle, en moi bout désormais,
Je vibre, je frémis. Tant de charme m'envoûte.
A me faire oublier tout ce qu'avant j'aimais,
Que ne t'ai-je connu plus avant sur ma route !

Ô soleil de mes jours ! Etoile de mes nuits,
Inspire cette lyre afin que son poème.
Rythme et rime des vers de la sorte séduits,
Pour que je danse avec en disant combien j'aime !

Mon âme est sous l'emprise exquise d'un tel dieu,
A même d'en saisir ce qui m'en est mystère :
Un doux parfum de rose émerveillant ce lieu,
Que, sensuellement, mon corps offre à la Terre.

Ô frissons inconnus ! Divins frémissements,
Parcourant tout mon être où tout mon sang bouillonne !
Ta beauté m'ensorcelle en purs ravissements,
D'éclatante ferveur que ta grâce rayonne.

Que mon silence emplisse un si grandiose endroit,
Pour mieux bercer le chant que m'inspire un amour.
Qui n'ose encore dire à si souverain roi,
Ce qui m'en rend si proche à l'écart de sa cour.

Oh ! Puisses-tu saisir le sens de chaque signe,
Que je forme vers toi par esprit d'unité.
En veillant cependant à toujours rester digne,
De ce qui nous distingue en si noble cité.

Que ne t'approches-tu de mes bras davantage !
Je demeure sans voix, tant de toi j'ai besoin
Pour cesser mon errance et guider mon voyage,
A tous vents, terre ou mer, et sans cesse plus loin ...

Eblouissante extase, esprit qui me fascine,
Et me métamorphose en une sensible caresse.
Voilà l'élan que mon coeur te destine,
Pour que je vive en toi comme une enchanteresse.


Eléonor GOSSELIN
Tous droits réservés.
    Barre de séparation

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Louis 30/05/2009 20:56

Coucou !C'est moi et je te salue. Je te dis bravo et bonne continuation.Louis

Nadège 30/05/2009 20:55

Bonsoir !Ton poème est magnifique. Je suis sous le charme de ces mots qui te transportent vers un univers magique. On croirait que tu es une magicienne ou une prêtresse druide car tes mots ont une grande force.Je t'embrasse très fort et je te dis de continuer car tu es vraiment douée.Nadège.