Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 10:52

 
SEHERAZADE ET LE TRIOMPHE DE LA SAGESSE


La flamme de l'amour triompha des ténèbres et l'injustice, grande infirmité de l'humanité, se trouva descendue d'un trait de sagesse et des coups de sa propre infâmie.
Quiconque possède un atome d'intelligence comprendra que l'iniquité est la dernière des bassesses. Elle est la gale de l'humanité et, tôt ou tard, l'oppresseur est opprimé et il est vaincu par sa propre force qui se retourne contre lui.
Pourquoi l'oeuvre des " Mille et Une Nuits " jouit d' une immense consécration ? Parce que les perles de la Sagesse éclairent ses lignes.
Cette nuit où sa vie était menacée, Séhérazade a voulu écrire sa belle légende en racontant au roi une merveilleuse histoire inachevée.
Le roi, injuste et assassin, écouta le récit qui allait prendre vie en lui. La rose bleue l'imprégna de son parfum et il se trouva emprisonné par la sensualité et l'amour. Son esprit vacilla face à un océan de savoir et de sagesse.
Ebranlé par tant d'intégrité, par tant de poèsie, il réalisa que, contrairement à ses propres croyances, il n'était plus respectivement le souverain de son peuple ni de lui-même mais seulement le bourreau dictateur et l'esclave de ses propres colères qui l'avaient anéanti en faisant de lui le meurtrier de tant de jeunes filles innocentes.
Quel funèbre destin était donc le sien ? Comment réagir et se racheter ? De quel droit avait-il aiguillonné la mort, lui le roi ignorant des valeurs, lui l'inique invétéré ? Mal en advient à qui hait, à qui s' emporte, à qui abuse de son pouvoir pour semer la terreur.
Face à la pureté d'une de ses potentielles victimes, en écoutant les paroles sensées de la belle Séhérazade, il comprit le non-sens de ses actes. Ce roi indigne réalisa l'étendue des mortifications injustes qu'il avait fait subir à ses sujets...
A cause de lui des vies innocentes ont été sacrifiées. L'abus de pouvoir est mortel et la mauvaise utilisation de la puissance nuit quand son auteur s'agite dans tous les sens sans clarté d'esprit et sans se respecter. Juste Ciel ! Le Sultan Sheriar était un homme maudit.
Mais Séhérazade, dans son immense compassion et sa grande humanité,  l'a considéré comme étant un malade qui a besoin d'aide et, pour le guérir, elle lui a raconté les perles des récits et fait toucher du doigt la magie des plaisirs sensuels mais surtout spirituels. Danses, poèsies, savoirs et musiques étaient conjugués pour livrer le même message :
" Un roi ou un personnage de rang élevé a pour devoir d'être un modèle d'équité, d'intégrité et d'honnêteté. Ses actes et ses propos sont censés édifier à la mesure de son rang, de sa noblesse et de sa grandeur d'âme. "
Toute une science verbale et toute une thérapie sont consacrées pour valoriser les qualités et les bons sentiments et pour mettre en échec les causes de la maladie des âmes. Ainsi l'équité engendre la paix qui figure parmi les sources les plus puissantes de la santé, alors que l'iniquité est le mal le plus détestable qui afflige les coeurs et rend malades les esprits.
D'aucuns penseront que c'est la peur qui dictait à cette belle savante de raconter ses histoires pour que le maître de sa destinée veuille bien surseoir à son arrêt de mort. Mais, le maître de la destinée de Séhérazade était le Créateur et non ce roi injuste qui n'était qu'une minable et misérable créature. Elle avait confiance en L'Eternel et elle plaignait en son coeur cet homme sans valeurs.
La grande vérité de cette oeuvre est la RECONCILIATION car la conscience de l'humanité n'est pas en mesure de supporter, de manière indéfinie, les chaleurs qui font fondre les cervelles des lézards. La justice, l'intégrité et l'honnêteté sont les beautés des coeurs. Les piètiner revient à écraser ces coeurs qui, un jour, finiront par devenir rebelles et par demander à ce que justice soit rendue. Le monde a besoin d'équilibre. A l'instar de l'ordre divin qui régit l'Univers, les êtres ont besoin de justesse, de droiture et d'équité.
Séhérazade jouissait d'une grande érudition et d'une brillante mémoire. Elle connaissait l'ordre souverain et l'équilibre parfait qui règnaient en Haut. Elle était également consciente des faiblesses de la nature humaine et ses contes étaient racontés dans une perspective morale et philosophique.
Elle détenait des pouvoirs qui lui auraient permis de se débarasser facilement de ce roi si imbu de sa personne. Elle aurait pu lui faire payer cher ses dérives et lui montrer que sa puissance n'était qu'un mirage en présence de la Puissance divine.
Mais, Séhérazade a préféré faire jaillir des mots des contes pleins de Vérité. Tandis qu'elle racontait ses récits fascinants, des semences de bon sens et de sagesse pénétraient profondément dans l'âme du roi qui, sans s'en rendre compte, guérissait de ses horribles maux.
Après avoir été dans l'entendement mortel de l'injustice, ce roi reprenait confiance en lui et en sa capacité de vaincre le démon de la terreur qui l'habitait. Ses faux concepts l'avaient fait vaciller et il ne pouvait plus vivre son humanité.
La Vérité et l'Amour sont les forces de tous les coeurs et " Mille et Une Nuits " montre de façon formelle et précise que l'Entendement Infini se meut en leur faveur. Comme sont sublimes les âmes qui ont tissé, avec leur plume, cet art de compassion qui reflète la grande Sagesse !
Séhérazade a donné la plus belle leçon de morale à celui qui était en position de force mais qui a été  remis à sa place d'une manière intelligente et sereine. Il était un tyran perdu pour lui et pour son peuple et il est devenu un roi juste, un père et un époux digne de confiance.
Ce mythe traduit la volonté des hommes d'écrire des pages magnifiques au lieu de souiller la Terre avec les souffrances, les pleurs et le sang des victimes innocentes. C'est un cri qui dit NON aux harcèlements sous toutes leurs formes, NON aux abus de pouvoir ou de puissance, NON aux injustices et NON aux manipulations.
NON et mille fois NON aux délires des hommes qui ne se respectent pas et qui portent préjudice et atteinte à leur propre dignité d'être humain dont la mission est de faire le BIEN. Sheriar n'est qu'un être imaginaire, Séhérazade n'est qu'une cause consacrée à la défense des victimes de l'iniquité. Le monde a besoin d'équité et les auteurs expriment, avec ferveur, les désirs ardents de toute l'humanité.
" Mille et Une Nuits " est une oeuvre colossale qui empreinte sa force et sa fascinante puissance à la sagesse, au bon sens et aux pouvoirs divins des mots. C'est un merveilleux réservoir qui reflète la diversité des vécus et des ressentis du monde arabe qui s'est approprié cette expression écrite pour s'adresser à tous les êtres humains.
De tous ces récits surgit un univers de dépaysement et un émerveillement grandiose vous saisit quand vous comprenez enfin que les secrets de l'Orient rejoignent ceux de l'Occident parce qu'ils expriment le même langage universel. Nous sommes tous Un. Si chacun de nous pouvait cultiver la différence, le monde se porterait à merveille...L'équité serait souveraine et nous serions tous traités sur le même pied d'égalité...Espérons car tant qu' il y a la vie, l'espoir est en mesure de fleurir !

IL ETAIT


IL EST


IL SERA A JAMAIS


LA JUSTICE

Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléonor - dans MILLE ET UNE NUITS
commenter cet article

commentaires