Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 17:54

      Free Image Hosting Icon Pictures Icon Pics

Dinarzade salua Séhérazade et commença par lui faire un compte rendu de sa matinée :
- Je suis vraiment fatiguée par tous ces rappels à l'ordre. Ce matin, j'ai réglé un grand problème.
Séhérazade la félicita :
- Vous progressez chaque jour car Sheriar est satisfait de votre gestion. Je vous encourage à continuer sur cette voie.
Dinarzade s' inclina puis remercia :
- Je vous remercie pour votre encouragement. J'ai besoin de cette reconnaissance pour me ressourcer et remplir convenablement ma mission. J'ai été chargée de remettre de l'ordre et je le ferai. Ce matin, j'ai convoqué le cerveau de ce fameux groupe qui a semé le désordre en lançant des rumeurs incroyables. C'est une femme, une perfide et une excitée infernale mais je l'ai fermement remise à sa place. Le groupe qu'elle manipulait pour réaliser ses maudits desseins est constitué d'êtres mesquins et l'un d'eux, un menteur comme je n'en ai jamais rencontré, m'a inspiré une grande pitié car j'ai bien vu qu'il était complètement perdu. Livré comme il était à la haine et à la méchanceté, il agissait sans aucun scrupule.
Séhérazade remarqua que Dinarzade était fatiguée. Elle l'invita à s'asseoir et lui offrit un verre de limonade pour se rafraîchir :
- Buvons à votre victoire sur les forces du mal. Je vois que vous avez fait le nécessaire pour éradiquer la source de tous les maux que notre empire a subi ces derniers temps.
Dinarzade approuva :
- Vous vous rendez compte que ce groupe est censé faire régner l'ordre et c'est lui qui nous cause tant de désordre. C'est incroyable que de pareilles choses se produisent ici sur notre terre où la liberté et l'égalité sont souveraines. Ce groupe a voulu bafouer ces grands principes. Certains de ses membres  se sont même appropriés, mais uniquement dans leur tête, la terre de notre empire et maltraitaient certaines personnes d'origine étrangère en leur faisant remarquer que l'empire ne les accepte pas car leur race est différente. Avez-vous vécu une pareille bassesse ? J'ai calmé leurs mauvaises ardeurs et j'ai refroidi leurs élans démoniaques en leur demandant de me fournir les papiers qui attestent que l'empire leur appartient à eux seuls. Je leur ai fait comprendre, avec preuve à l'appui, que notre terre à nous tous appartient à tous les sujets dignes même si ces sujets sont d'origine étrangère. Et la preuve fatale qui leur a fait vraiment mal c'est le grand parchemin de notre histoire dans lequel ils ont pu lire que nombreux sont les sujets de notre empire qui ont des parents ou des grands parents d'origine étrangère. Je les ai invités à revoir leur leçon d'histoire pour comprendre les tenants et les aboutissants des migrations successives et de comprendre que le principe d'égalité signifie bel et bien EGALITE et non DIFFERENCE. Aucune blessure faite à l'intégrité de l'un des sujets de l' empire n'est acceptable, aucune atteinte à la dignité n'est tolérable non plus et je les combattrai de toutes mes forces ces ignorances qui nous compliquent l'existence.
Séhérazade se purifia les mains en les lavant avec du citron :
- J'éprouve beaucoup d'amertume quand je réalise que des êtres indignes s'approprient des biens qui appartiennent à toute la communauté. Je ne comprends même pas de quel droit ils osent parler au nom de notre empire et de notre patrie et prétendre que les sujets d'origine étrangère ne sont pas acceptés à cause de leur race.
QUELLE RACE ? IL N'Y A QU'UNE RACE ET C'EST LA RACE HUMAINE.
Je suis révoltée par tant de haine et tant de perfidie. Comment une femme peut pousser tout un groupe à se comporter mal comme si nous vivions dans une jungle ? Quelle conscience humaine est en mesure d'accepter ces stupidités à faire rire les ânes ? Je suis anéantie par tant d'injustice et tant de cruauté. Ces machinations aveugles et sans nom sont à condamner et vous avez bien fait de remettre l'ordre dans ce groupe semeur de désordre. C'est curieux, j'ai fait un rêve où la perfidie et le mensonge se vantaient de faire des victimes mais elles ont fini par tomber dans la tombe qu'elles ont creusée.
Dinarzade supplia :
- Je vous en prie, ma soeur, racontez-moi ce rêve.
Séhérazade, toujours en proie à une très grande colère, prit un miroir, se regarda puis commença la narration :
- De par les forces aveugles de l'injustice et du désordre sans nom, une femme perfide et son groupe constitué de membres menteurs et mesquins se sont embusqués à la croisée d'un destin innocent et ils ont voulu y répandre leurs odeurs nauséabondes. La perfidie et les mensonges n'abaissent-ils pas leurs auteurs ? Les rumeurs et les histoires montées de toutes pièces ne déclenchent-elles pas les grands incendies qui brûlent les innocents et les coupables ? Mais, grâce à l'intervention divine, le feu déclenché par les personnes mises en cause a brûlé leur propre bien et elles ont été obligées de faire marche arrière.
  Free Image Hosting Upload Photos Icon PicsFree Image Hosting Upload Photos Icon PicsFree Image Hosting Upload Photos Icon PicsFree Image Hosting Upload Photos Icon PicsFree Image Hosting Upload Photos Icon PicsFree Image Hosting Upload Photos Icon PicsFree Image Hosting Upload Photos Icon Pics
Ont-elles compris que 
LA RACE HUMAINE EST UNE ET ELLE EST INDIVISIBLE ?

 

 

Eléonor GOSSELIN

 

Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléonor - dans MILLE ET UNE NUITS
commenter cet article

commentaires