Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 17:54

 

Est-ce le parfum de l'Eternité qui se manifeste en cette musique mélodieuse que je sens couler en moi ou est ce le chant de la plénitude ? Plus je fais attention aux signes et plus mes rêves se colorent des rayons de l'Amour.

 

Je sais que je chemine vers quelque chose de merveilleux, de fantastique, vers ma vérité ... If, je rêve de toi, encore, toujours et tu m'accompagnes dans ma quête spirituelle. J'ai conscience de ta présence en mon âme, tu es toujours vivant en l'attachement de mon coeur.

 

J'ai beau essayé de me convaincre de tourner la page, fermer le livre, m'occuper l'esprit par quelque chose d'utile, mais tout me parle de toi. Sur quelle voie suis-je donc engagée et vers quelle légende mes mots me guident ?

 

Le bleu me parle de toi ... La France me parle de toi, sa langue me parle de toi, toutes les élégantes expressions me chantent l'amour, ton amour, ta passion, mes rêves de toi, mes souvenirs, mes illusions, ma vérité me parle de toi If.

 

Est ce que tu te rends compte de ce que je vis, de ce qu'est cette force qui me lie à toi ? Plus fort que ma dignité, plus puissant que mon amour propre, mon mot se révèle, devient goutte d'eau en laquelle je me noie. Je suis astreinte à t'aimer, à rêver de toi, à te chérir, à en être éperdue ... 

 

Eprise de toi, éprise jusqu'à en perdre le sens, jusqu'au point ultime de ma propre vérité. Je deviens l'amour, je deviens le rêve, j'escalade mes cîmes, je deviens le chemin où je te croise dans mes rêves.

 

Tu ne me lis pas If et heureusement que tu ne daignes pas lire ce que j'écris car tu n'aurais pas accepté toute la force de ces émotions, de cette vérité que je dévoile. Cette histoire a un poids, une mesure, une fréquence et un sens indéfinis ...

 

Alors que j'écris ces lignes, je me rappelle soudain d'une belle chanson marocaine dans laquelle la gracieuse Ghita Ben Abdessalam exprime sa joie suite à la visite de son bien-aimé. Tu me rends souvent visite dans mes rêves ...

null

 

Sur les ailes de l'azur, je te dédie cette merveilleuse chanson ... Je continue d'écrire et mes mots co-créent avec moi cet univers magique dans lequel je me plais à penser à toi. Est ce qu'une autre amoureuse comme moi a existé sur ce plan ? 

 

Suis-je la seule à avoir vécu cette légende ? J'ai l'impression que je me dépasse, que je dépasse l'amour afin de l'atteindre. Atteindre le mystère de mes rêves, en comprendre le fil conducteur et m'accomplir.

 

Je suis astreinte au devoir de t'aimer If et d'aimer tous les autres au-delà de ton amour. Quel est donc mon destin et que me recèle ce sentiment qui me lie à toi ?

 

La France a répandu sur moi l'amour de If et mon coeur ne peut contenir cette vérité si grande ... Alors, j'écris, je vous fais partager mon infini sentiment, mon amour sans mesure, ma légende et ma réalité d'amoureuse qui rêve encore et toujours .... null

  

 

Avec amour, respect et haute considération.

Eléonor Gosselin.

Tous droits réservés.   

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires