Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 17:35

   

  Dieu !

 

Je sais par voie de conséquence que la musique populaire marocaine a un énorme impact sur les arabes de manière générale et sur les Marocains de France et de l'étranger de façon particulière.

 

Les Marocains ! Des chercheurs venus de Canada spécialement pour assister à l'une des soirées marocaines m'ont intrigué avec leurs confidences. J'ai changé les prénoms car les intéressés ont préféré rester anonymes.

   

Rafik, un beau et jeune Marocain m'a fait une grande étreinte après m'avoir embrassé trois fois sur le front en signe de haute considération à mon égard. Il a les larmes aux yeux tout en s'exprimant sur les raisons qui l'ont poussé à venir depuis Montréal du Québec afin de se ressourcer en la joie marocaine :

- Je suis Marocain, Marocain, Marocain et cette soirée est ma thérapie. La nostalgie a changé ma vision des choses. Je suis heureux d'être ici à cette soirée organisée en France. J'en ai besoin afin de repartir du bon pied. C'est mon énergie par excellence. C'est la terre marocaine qui respire à travers cette musique populaire ... Ces mélodies si magiques que mon épouse canadienne en est tombée amoureuse. Et elle veut que nous allions vivre au Maroc afin de donner à nos enfants cette énergie miraculeuse.

   

Gharib est fier et ne désire pas montrer sa sensibilité mais il finit par me sourire et par me demander de quelle région du Maroc je suis originaire et je lui réponds que je suis la fille de tout le Maroc. Il sourit et approuve :

- C'est vrai que nous sommes tous les enfants du Maroc. Cette soirée nous montre combien nous sommes unis en l'appartenance à la terre marocaine. Quelle joie, quelle énergie ! Je ne voulais pas danser au début de la soirée mais j'ai fini par lâcher-prise et voilà que je danse tout l'amour de mon coeur envers le Maroc. Je vis entre la Suisse et le Canada. Je connais Rafik et je sais qu'il aspire à retourner au Maroc. Il a raison. J'aimerais regagner mon pays natal mais je dois rester un peu le temps de bien m'organiser. Comme j'aime le Maroc ... Un sanglot m'étrangle, excusez-moi mais je préfère pleurer tout seul dans un coin loin du monde ... Excusez-moi ...

   

Amir est algérien. Il me salut et s'excite :

- Les Marocains sont gentils, aimants et leur musique populaire parle à mon coeur. J'ai des amis du monde arabe, des Irakiens, des Libanais, des Palestiniens, des Jordaniens, des Egyptiens, des Mauritaniens et beaucoup d'autres amis d'autres pays arabes qui sont venus danser au son de la musique populaire marocaine. Quelle joie !

Et sans aucune transition il sourit :

Vous dégagez, Madame, un grand magnétisme et j'ai su que vous êtes Marocaine car la gentillesse se lit sur votre visage. Et vous dansez merveilleusement bien ... Dîtes-moi ... De quelle région du Maroc êtes-vous ? Je vous ai entendu parler arabe et j'ai cru deviner que vous êtes du nord marocain, n'est ce pas ?

Je réponds que je suis du Maroc, nord, sud, est, ouest confondus.

Il rit aux éclats : Vous êtes magnifiques vous les Marocaines, vous êtes hors-norme. Et il se met à danser après s'être incliné devant moi.

   

Ilham, une autre Marocaine vivant en Belgique s'approche de nous et se met à danser merveilleusement bien et je la complimente sur ses pas harmonieux. La joie se lit sur son visage. Elle m'embrasse spontanément comme si elle embrassait une soeur et me regarde droit dans les yeux :

- Je ne vous connais pas et je ne sais même pas qui vous êtes. Mais, j'ai eu cette envie soudaine de vous embrasser parce que j'ai entendu votre discussion avec tous ces frères arabes. Vous êtes du Maroc. Vous êtes donc la Marocaine qui s'exprime, qui adhère à la joie de notre pays. Vos mots ont touché mon coeur. Vous vous exprimez si bien en le dialecte marocain. Vos propos sont empreints d'une douceur qui m'émeut. Je suis fière d'avoir mes parents originaires du Maroc. Je suis née en Belgique mais je vais de temps à autre au Maroc. J'aime cette musique populaire qui neutralise tous mes malaises. Quelle source de joie ! J'aime le Maroc. Comment vous vous appelez ?

Je souris :

- Mon nom est le Maroc, ma sensibilité est le Maroc, mon appartenance est le Maroc ... Je suis le Maroc car je sens le sang marocain couler en moi à chaque mélodie de la musique populaire marocaine. Je pourrais m'appeler Ilham comme vous ou Hind comme cette belle jeune autre Marocaine qui danse avec toute la magnificence de sa jeunesse et de sa beauté. Je m'appelle le Maroc tout simplement et c'est très bien ainsi.

Elle m'embrasse encore avec émotion :

- Quelle belle réponse ! Votre nom est le Maroc. Quel magnifique prénom ! Et qui vous a donné ce sublime prénom ?

Je réponds sérieusement :

- C'est le Maroc lui-même qui m'a donné ce joli prénom parce que je suis sa fille. Mon prénom premier est la Marocaine. Vous pourriez m'appeler Nor ou Onore ou ce que vous voudriez m'appeler ...

Elle s'exclame :

- Nor ? Lumière ? Oui, tout compte fait le Maroc est notre lumière. Mon Dieu ! Comme je suis heureuse de vous avoir croisée sur mon chemin Mon Dieu ! Le Maroc est lumière ...

J'affirme :

- Le Maroc est lumière, le Maroc est amour, le Maroc est considération majestueuse et la musique populaire marocaine ne fait que laisser jaillir les perles de l'inconscient collectif marocain qui est lui-même lumière.

Ilham est émue :

- Comme vous vous exprimez si bien et comme vous défendez le Maroc. Vous parlez comme une ambassadrice ...

Je la regarde avec émotion :

- Vous êtes également ambassadrice du Maroc comme l'est chaque enfant du Maroc et notre devoir est de hisser très haut le drapeau marocain et de faire connaître la civilisation marocaine. C'est notre droit d'être Marocains mais c'est notre devoir de porter le Maroc dans nos coeurs, nos âmes, notre conscience ...      

Ilham me regarde avec surprise :

- Personne ne m'a jamais tenu de pareils propos mais je vous crois. Vous aimez le Maroc comme je l'aime et je comprends que je dois le porter très haut dans mon coeur. Alors dansons en hommage à la musique populaire marocaine ...

   

Un tourbillon de pas harmonieux a fini par nous entraîner dans les vagues musicales populaires marocaines ... Je n'oublierai jamais ce que les enfants du Maroc et du monde arabe ont exprimé. Je n'oublierai jamais !

 

Avec amour, respect et haute considération

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

      

Partager cet article

Repost 0

commentaires