Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 15:54

 

.

Dieu Tout Puissant ! Du point du Maroc, du point de ses enfants, du point de la lumière poétique, du point du génie créateur marocain, je m'incline, en toutes les tendres révérences, devant Houda Saad, chanteuse marocaine, belle lumière qui jaillit en les mille et une étincelles des belles inspirations, de la composition et du chant.

 

En effet, Houda Saad, associe à l'inspiration la beauté physique et les trésors inouïs de la beauté du coeur. Elle éclaire avec ses réponses pertinentes et justes et ses grands idéaux. Houda honore la souveraine séduction de la Marocaine et assume, à son niveau, l'excellence des propos.

 

Nous t'aimons Houda et nous te portons dans nos coeurs comme tu portes la voix du Maroc avec amour et haute considération. En vérité, Houda compose, elle-même, ses chansons, les interprète et les chante. Quelle excellence ! Le public marocain se lève dès qu'elle apparaît et conclut ses chansons par la louange à Dieu. Est-il preuve plus éloquente de l'amour du Maroc pour sa fille Houda Saad ?

 

La première vidéo est tout simplement la beauté en action et la deuxième vidéo chante l'ambiance purement marocaine avec cette sensibilité qui honore et qui irise les consciences. Enfants de mon pays natal le Maroc, du point de notre source pure, buvons à la joie et à la beauté et dédions la poésie des propos aux peuples du monde entier. Car le Maroc célèbre tous les ordres esthétiques empreints des nobles valeurs humaines.

 

Nous t'aimons Houda Saad, comme nous t'aimons et bonne chance sur la voie de la gloire, de la réussite et de la célébrité méritées. Tu mérites qu'on te consacre notre admiration et notre fierté. Nous t'aimons et nous apprécions ta géniale créativité. A ton accomplissement et que Dieu t'éclaire de sa présence !

 

 Avec amour, respect et haute considération.

Eléonor Gosselin.

Tous droits réservés. 

 

Je dédie la chanson de Houda Saad " Ana mrida ou je suis malade " à If. Car je suis toujours malade de son amour malgré toutes mes prières ... EN LE VERT DE LA NOBLESSE MAROCAINE !  

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires