Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 18:48

 

 

La gratitude ! Je ne peux même pas penser à l'état de Grâce sans penser aux hommes bleus du Maroc ... Sans penser au bleu mystique de mon Maroc authentique.

 

Car les dunes, le désert marocain, le soleil, la magie du Sahara et les descendants des Atlantes conjuguent en mille et un rythmes et mesures et en mille et une magies les belles mélodies immémoriales. Oui, exactement !

 

L'Atlantide qui avait disparu depuis des millions d'années mais dont certains enfants avaient survécu parce qu'ils étaient en voyage sur d'autres lieux. Le Maroc est l'un de ces univers qui a abrité depuis l'aube du Temps les Atlantes et leurs descendants les hommes bleus.

 

Je garde un souvenir ad infinitum de mon Maroc magique, mystique et authentique. Je verse dans la tendresse en ces instants mêmes où le souvenir inoubliable de Maman refait surface. L'un de ces descendants d'Atlantes avait guéri Maman d'une curieuse paralysie qui s'était emparée d'elle du jour au lendemain sans aucune raison.

 

J'avais onze ans à l'époque et Maman si belle était allée se promener avec notre gouvernante puis avait fini par rendre visite à son amie malade. Elle était rentrée à la maison gaie, souriante et avait consacré sa soirée à s'occuper de Papa et de nous tous ses enfants. Bref, une vie paisible et heureuse.

 

Le lendemain, alors que notre gouvernante préparait le petit déjeuner, Maman avait essayé de se lever mais ne parvenait plus à sentir ses jambes. Surpris, Papa avait appelé le médecin qui s'était déplacé et avait ordonné d'hospitaliser Maman.

 

Plusieurs analyses avaient été effectuées mais les médecins ne parvenaient pas à expliquer les causes de cette soudaine paralysie. Quelques professeurs en médecine avaient prétendu que Maman était condamnée à vivre paralysée toute sa vie.

 

Papa qui aimait Maman d'un amour infini refusait ces terribles diagnostics et cherchait encore et toujours tous les moyens pouvant la guérir, la soigner, lui rendre le sourire. Je voyais bien que Papa était beaucoup plus malheureux que Maman qui faisait preuve d'une admirable patience et qui continuait de prier avec cette foi inébranlable en sa guérison.

 

Mais, le temps passait, les jours, les mois et la vie devenait triste pour nous tous habitués à voir Maman s'occuper de ses fleurs, donnant les meilleurs conseils au jardinier, préparant les succulentes recettes.

 

Paralysée, Maman ne pouvait plus assurer ces tâches de parfaite maîtresse de maison et elle commençait à s'ennuyer, puis à pleurer ... Papa continuait de croire, contre toute espérance et contre toute attente, à ce que sa bien-aimée remarche un jour. Papa !

 

Un jour, des personnes qui avaient entendu parler de l'histoire de Maman s'étaient présentées à Papa et l'une d'elles lui avait parlé d'un descendant d'Atlantes qui aurait des pouvoirs magiques et qui serait en mesure de guérir Maman.

 

C'est ainsi que Papa s'était retrouvé un beau matin sur les routes menant aux portes du désert marocain à la recherche de ce fameux guérisseur. Il avait effectué des milliers de kilomètres avant de trouver cet homme bleu expert en la haute science divine. Un magicien hors pair !

 

L'histoire est authentique car elle est celle de Maman. Et en vous la racontant, je ressens vraiment cette tendresse inscrite dans mon coeur par cette noble et lumineuse âme. Maman ! Elle restera inoubliable et elle brillera toujours en moi. Maman !

 

Exactement ! Maman avait été soignée et guérie par ce fameux descendant des Atlantes en trois jours. Comme il l'avait prévu. Et tout s'était passé dans un ordre divin et dans un équilibre parfait. Et Papa, fou de joie avait célébré cette guérison en une fête grandiose.

 

C'était le miracle et Papa l'avait célébré très dignement. Papa aimait Maman d'un amour sans mesure et rien ne pouvait le rendre plus heureux que de revoir sa bien-aimée remarcher de nouveau.

 

Je me rappelerai toujours des larmes versées par Papa lorsqu'il avait revu Maman quitter son lit et mettre son sublime caftan pourpre brodé de fil d'or. Maman était très belle ! Et Papa en était fou amoureux.

 

Maman avait d'immenses yeux noirs et de longs cils qu'elle rendait ensorcelants avec le khôl. En plus de sa beauté physique d'un éclat sans pareil, Maman avait la beauté intérieure qui la faisait rayonner et je passais souvent des heures à la regarder car j'en étais envoûtée.

 

Maman éclairait de par sa grande bonté et sa générosité sans pareil. Elle était la tendresse, elle était ma lumière, elle était la source d'amour et je garderai d'elle le souvenir d'une âme très noble et lumineuse. Exactement ! 

 

Je suis émue à laisser remonter ce souvenir de la paralysie de Maman et de sa guérison grâce à l'homme bleu. Vous comprenez que je suis mystique et que j'ai vécu dans mon existence des choses incroyables, des miracles et de grandes surprises. Vous saisissez que je suis dans le pouvoir de l'âme et que je continue ma quête de la Vérité.

 

Veuillez honorer de votre regard et de votre attention cette ambiance magique de mon Maroc mystique et authentique. Je vous en remercie de tout mon coeur et de toutes les forces de mon âme.

 

Avec amour, respect et haute considération.

Eléonor Gosselin.

Tous droits réservés.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Evy 09/05/2013 22:26


Bonsoir


Jolie comme toujours je me suis inscrite pour te
suivre


je continue l'aventure sur OB kiwi la nouvelle plateforme je
te met les liens je garde mon blog sirène jusqu'à ce qu'il arrête bonne soirée bisous féerique Evy


Pour me suivre oublie pas de t'inscrire sur tous mes blogs


Mon autre blog OB Kiwi:
http://l-univers-magique.over-blog.com/

Mon blog Images OB Kiwi:
http://le-jardin-d-evy.over-blog.com/

Mon blog défi " plume de poète "
on continue l'aventure sur OB Kiwi:
http://plume-de-poete.over-blog.com/

Eléonor 10/05/2013 18:27



Chère Evy,


C'est avec plaisir que je m'inscrirai sur tes blogs. Bonne chance et au plaisir.


Eléonor



Evy 30/04/2013 22:01


Bonsoir Elo beau partage bonne soirée a toi bisous evy

Oum Hicham Essabil/Sourour Hyba 30/04/2013 21:50


sala on aie et erci pour ton passage 


donc ce tajne te rappelle de bons souvenirs de ta chère aman


ravie que cela te permet de revivre ces moments agréables 


bises et bonne et duce soirée


toujours de parfaits articles riches et embaumés de suvenirs du Maroc