Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 18:55

 

  

C'est une arabe amoureuse d'un Occidental qui se confie :

" Car c'est la vérité que nous connaissons les degrés de l'amour et nous les vivons. Et ces degrés sont très profonds, très éloquents, très sensibles ... Nous sommes sensuelles, voluptueuses, pulpeuses et romantiques ... Nous sommes très fières ...

 

J'ai pensé à l'amour mais je n'ai prononcé que ces mots : nous sommes très fières ... Mais, l'homme à qui je m'adressais n'a pas apprécié cette demi-vérité et il a dit que toutes les femmes sont très fières et que ceci et celà ... Bref, il n'a pas compris mon message et je n'ai pas voulu comprendre sa réponse ...

 

C'est ainsi la communication. Entre lui et moi rien n'est vraiment clair et j'ai l'impression que nous jouons à un jeu. Un jeu souverain où tout est à expliquer, à comprendre ... Alors, je ne sais plus si je dois m'exprimer librement ou si je dois mesurer mes paroles et faire très attention.

 

Je ne sais pas s'il m'aime ... Je ne comprends pas ses attitudes. Parfois, ses sourires me rassurent, d'autres fois son air froid m'ouvre sur des appréhensions. Je ne sais vraiment pas s'il m'aime ou s'il joue à quelque jeu ... Non; je ne sais pas s'il m'aime."

 

J'écoute et j'entends ce que vit cette amoureuse arabe.

 Je sais que l'amour est sans frontières.

Mais, je ne connais que trop les chocs culturels et les interprétations erronées.

L'amour a besoin d'intégration ...

Exactement !

Car, les différences ne doivent pas tuer les élans ni les sentiments.

 

J'ai répondu que nous devons cultiver davantage la communication

entre l'Orient et l'Occident afin que les coeurs qui aiment

ne se trouvent pas confrontés aux chocs de l'incompréhension.

 

Avec amour, respect et haute considération.

Eléonor Gosselin.

Tous droits réservés.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires