Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 20:41

 

Je m'aime. Je m'estime hautement. Au plus profond de moi-même, je suis consciente de ma valeur. J'éclaire. Je me considère. Personne au monde ne me connaît convenablement ni ne pourrait m'apprécier à ma juste valeur.

 

Les jugements des autres ne me concernent pas car personne n'est en mesure de m'estimer hautement comme je suis en droit de le faire valoir. Je suis dans l'Être. Exactement !

 

Ma quête, ma personne, mon humanité, l'Ordre moral qui guide mes pas, l'amour inconditionnel qui habite mon coeur, l'état de grâce qui rayonne en mon âme sont au dessus de toutes les contingences et de tous les jugements.

 

Et d'ailleurs, qui est cette âme qui me connaît mieux que moi-même pour se permettre de me juger ? Comme je l'ai déjà écrit dans mon article          

LE JUGEMENT ! UN ACTE QUI REVELE SON AUTEUR.

tout jugement révèle l'auteur qui l'émet car il rassemble ses propres reflets de miroir. On ne me juge pas parce que tout simplement on n'est pas à la hauteur de la compréhension de la divinité qui m'habite. 

 

 

e193f271

 

Je me sublime. Je m'émerveille. Je m'apprécie. Je distingue tout l'amour qui guide mes actions. Je réalise la voix divine qui me parle. Je suis consciente de mon inestimable valeur. Je Suis !

 

Je m'implique en la sagesse et je me réalise doucement. Qui pourrait prétendre me juger ? Tout jugement doit répondre aux critères du respect de ma source, de ma lumière. Mais, je suis dans l'infinitude et il n'est point de mesure pour appréhender ces critères de jugement.

 

Je suis dans le non-jugement par rapport aux autres si ce n'est pour lancer des messages moralisateurs. Le point d'équilibre est que je revendique mon droit légitime et souverain de ne pas être jugée par qui que ce soit. Car, je suis au dessus de tous les jugements.

 

Qui oserait dévoiler ses propres failles en portant quelque critique sur mes activités, sur mes attitudes ? Je ne prétends pas être parfaite et d'ailleurs, personne sur cette Terre ne l'est car nous sommes tous venus vivre des expériences d'évolution.

 

J'ai atteint un certain degré de compréhension des choses que personne n'est en mesure de juger car nous sommes dans l'Illimité. Qui pourrait oser juger la conscience de l'amour que je cultive chaque jour que Dieu fait ?

 

Je me considère comme source de changements bénéfiques dans les consciences et dans les coeurs. Je suis porteuse d'un message d'amour et même si mes mots sont, par moments moralisateurs, j'ai en moi-même l'empathie, l'humanisme et la compassion.

 

Qui se croirait être au dessus de ces valeurs de coeur au point de porter son jugement sur la divinité qui vit au coeur de mon humanité ? Si infinie est divinité, si belle est humanité, quel âme est en mesure de compter les étoiles ? Aucune.

 

Quelles grandes vertus et quels nobles principes permettraient à l'autre personne de me définir ? Aucune vertu et aucun principe ne conseillent le jugement de qui que ce soit par qui que ce soit. Je Suis !

 

Je suis la somme de mes sentiments, de mes pensées, de mes émotions, de mes qualités, de mes défauts, de mon appartenance idéologique, spirituelle, philosophique, intellectuelle, émotionnelle ... Je Suis !

 

Je suis la divinité et je m'exprime. Je suis l'humanité et je me révèle. Je suis la source et l'intelligence émotionnelle, je suis l'expression de Dieu sur cette Terre. Je Suis !

 

 

Je suis la beauté des gestes, la gentillesse des propos, la morale des expériences, l'aurore qui luit, le soleil qui réchauffe ma propre conscience et toutes mes convictions dédiées au bien et à l'Amour.

 

Je suis l'expérience en action, je suis la vague de l'Océan originel, je suis l'âme souveraine et je vis l'évolution. Qui pourrait prétendre connaître mon propre chemin ?

 

Qui aurait le manque d'intelligence de définir les champs de tous mes possibles ?  Quels malaises seraient ceux de la personne qui croirait pouvoir me juger ? Quels manquements seraient les siens ? L'Ordre moral ne permet pas les dérives.

 

Chacun de nous en prend de la graine. Nous apprenons tous de nos leçons, alors ne jugeons jamais les autres. Si nous considérons quelqu'un pour une raison qui nous est propre, ne condamnons pas l'autre pour une autre raison égoïste. Je Suis !

 

Mais, je suis la quête qui est au dessus de tous les jugements. Que je sois ce que je suis, occupant la place qui est mienne, oeuvrant comme je m'applique à semer le bien en moi et autour de moi, Je Suis !

 

Et Je Suis est au dessus de toutes les compréhensions des hommes car c'est l'étincelle divine qui éclaire en moi l'intelligence du coeur.

 

Je Suis est mon Moi suprême. Vous êtes en mesure de tenir les mêmes propos à toute personne croyant vous limiter avec la bassesse de ses jugements.

 

Personne n'est Dieu sur Terre et ce n'est certainement pas une âme manquant de respect envers elle-même qui pourrait prétendre vous juger.

 

Vous êtes ce que vous êtes, vivant vos expériences, bonnes ou mauvaises, mais progressant et évoluant sur votre chemin en bonne intelligence avec vous-même.

 

Vous êtes l'âme souveraine et vous êtes ce que Dieu désire. Et croyez-moi qu'aucune âme n'est au dessus de Dieu qui ne vous juge pas et qui vous témoigne son amour.

 

Aucun jugement n'est au dessus du jugement de Dieu si bon. Et par voie de conséquence, vous êtes au dessus de tous les jugements. Comme je le suis d'ailleurs. Nous Sommes Un.

 

Et aucune vague ne peut se permettre de juger les autres vagues sans se discréditer auprès des forces supérieures. D'ailleurs, les vagues sont alignées sur l'Ordre moral qui nous fait tellement défaut à nous humains si indulgents envers nos propres failles et si sévères à l'encontre des autres.

 

Ma quête qui rejoint la vôtre est au dessus de toutes les critiques et de tous les jugements. Est ce que mon message est clair ou dois-je marteler le roc et continuer à lancer des appels aux consciences ?

 

Nous oublions souvent que nous ne sommes pas éternels sur cette Terre, nous occultons également que le degré de l'Amour augmente en fonction de notre non-jugement.

 

Nous nous faisons du mal à nous-même en croyant atteindre les autres à travers des jugements négatifs qui ne font que révéler au monde entier nos propres lacunes et nos failles.

 

Le jugement est toujours révélateur de l'une de nos nombreuses facettes. Car nous sommes polarisés. En positif mais en négatif également. C'est la loi de la Vie.

 

Le mot d'ordre est d'être dans l'équilibre afin que nos propres malaises ne remontent pas à la surface. Et seul l'Amour et le non-jugement permettent d'atteindre ce point d'équilibre.

 

Avec amour, respect et haute considération.

Eléonor Gosselin.

Tous droits réservés.


    

Partager cet article

Repost 0

commentaires