Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 22:05

 

Sur mon lieu de travail, j'ai été l'objet, encore une fois de plus, d'insultes et de menaces de la part de la mite aux jambes arquées qui a dit vouloir m'exploser la tête.

Alors, j'attends qu'elle vienne dans mon bureau et nous verrons ce qui adviendra par la suite. Les parvenues ne m'impressionnent guère, les racistes non plus et les névrosées encore moins.

Pauvre de vous misérable créature sans foi, sans loi, sans aucune éducation et qui croyez imposer votre délire à tout le monde. Je vous attends, osez venir dans mon bureau et vous serez surprise de ce qui vous sera réservé.

Osez si vous avez la moindre dignité ... Je vous attends, infâme et minable âme errante et membre du groupe des cas sociaux qui font honte à notre institution et déshonorent la déontologie de notre fonction.

Allez vous faire soigner car nous savons toutes et tous que vous êtes atteinte dans votre petit esprit. Apprenez à vous aligner sur le silence au lieu de crier et de baver comme une grenouille stupide.

Vous croyez m'impressionner avec vos hurlements qui assourdissent les collègues et les mettent mal à l'aise. Vous pensez me faire peur avec vos menaces qui font déborder votre haine et votre racisme et xénophobie.

Vous croyez, vraiment, pouvoir me vaincre. Jamais ! Au lieu de m'insulter et de faire des menaces derrière mon dos, venez et osez m'affronter face à face et vous verrez ce qui adviendra de vous.

Car, la boue que vous représentez ne m'atteind pas et je vous piètinerai comme un rat nuisible. Osez venir si vous avez le moindre degré de dignité, osez et vous verrez. Nous réglerons tous les problèmes à la base et vous irez vous faire soigner là où se situe votre vraie place : l'asile psychiatrique.

A crier et à hurler comme vous le faîtes, à insulter et à menacer, vous laissez paraître vos tares et vos vices ainsi que vos faiblesses et vos délires. Vous désirez vous mesurer à vous-même, je vous dénonce au monde entier.

Voyez comme c'est facile de vous retourner la flèche. Constatez comme c'est simple de vous faire subir le choc en retour. Ce ne sont pas les mots qui manquent afin de décrire votre minable réalité.

Et encore, je n'ai pas révélé votre lamentable vérité qui fait rire tous les collègues. Pauvre de vous ! Quand l'équation de la stupidité révèle le manque d'éducation et l'insolence, le rapport devient fatal. Buvez votre fiel et mourrez de votre honte. Car vous êtes la honte !

 

 Je précise que si de pareilles attitudes inqualifiables ne cessent pas à mon encontre, j'avertirai la Haute autorité compétente en la matière à savoir la HALDE et je saisirai l'Inspection Générale de la Police Nationale. Je me réserve le droit également de déposer plainte.

Le responsable central est au courant de tout ce qui se passe. Mais les agressions verbales et les menaces continuent. Je verrai jusqu'à quel point cette collègue irresponsable ira. Et ma réaction sera virulente et d'une puissance sans mesure. Car, les parvenues ne m'intimident pas. Exactement !


Partager cet article

Repost 0
Published by Eléonor - dans L'ESPRIT DU TEMPS
commenter cet article

commentaires