Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 22:45
 

  La belle et merveilleuse chanteuse marocaine Bahae Ronda
enivre avec sa voix si angélique !
 
L'ordre esthétique, la grandeur et la magie marocaine ensorcelante qui émerveillent ... Toutes mes connaissances s'étonnent que je puisse aimer autant de genres variés de musiques. Mais, cet amour coule de source car les Marocaines et les Marocains ont baigné dans l'ordre esthétique ennoblissant et dans la beauté édifiante.
 
Au Maroc, nous sommes musicophiles et nous aimons autant les musiques classiques, symphoniques, lyriques, savantes que les musiques sacrées ou populaires. Oui, nous nous reconnaissons dans tous les genres musicaux variés car ce majestueux pays enseigne la connaissance au-delà de toutes les musiques.
 
Je me rappelle qu'étant étudiante, mes copains et moi-même discutions souvent des sources historiques de telle musique sacrée ou instrumentale et nous chantions ces mélodies avec amour. D'une certaine manière, c'est avec les désirs ardents que nous célébrions telle symphonie ou autre symbiose musicale.
 
C'est après avoir quitté le Maroc que j'ai constaté, avec bonheur, tout l'héritage musical et toute la richesse de la prestigieuse civilisation marocaine dont l'ordre esthétique reste inégalable. Cette terre noble nous a inculqué tant de belles valeurs et mon devoir est de lui rendre cet inestimable amour en faisant connaître au monde entier certains de ses précieux trésors.
 
C'est avec amour que je consacre cet article à la musique gharnatie marocaine. Cette musique savante, symphonique est une combinaison arabo-ibérique que les habitants de Grenade ont apporté avec eux au Maroc après leur expulsion de l'Espagne.
 
Au-delà du temps et des siècles, la musique gharnatie respire toujours l'ordre esthétique et évolue, en bonne intelligence, avec les autres formes musicales marocaines. Comment ne pas être sensible à l'équation qui conjugue la beauté des mélodies et le savoir musical ?
 
Le Maroc, riche de son passé, transcende le temps et nous enrichit encore et toujours. Sa civilisation s'honore de tous ces apports et ces symbioses que la musique savante, instrumentale, classique, sacrée ou autre édifient en permanence. Il était le Maroc glorieux, il est majestueux et il sera éternel dans tous les hauts degrés civilisationnels.
 
Avec amour, respect et haute considération.
Eléonor Gosselin.
Tous droits réservés.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Evy 24/03/2013 00:11


Bonsoir ma douce amie passe une bonne nuit avec de jolie rêves merci pour ce beau partage bisous evy