Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 12:38
DU POINT DE LA SOURCE UNIVERSELLE A LA LUMIÈRE DE MON ÂME ... DIEU INFINIMENT FASCINANT !

 

Entre le passé qui n'en finit pas d'éclairer mes pas, entre la raison de mes rêves récurrents, entre ce que je vis comme expériences qui sortent de l'ordinaire, entre mes vécus et mes ressentis et entre le présent qui est mien, je pose mon coeur sur le cristallin des expressions.

 

J'aime chanter de cette voix que je laisse couler et que je sens comme une rivière cristalline majestueuse et sensibe. C'est puissant ! Réaliser tel quel mon espoir, telle quelle ma certitude et laisser chanter mon âme ... Tel est mon ardent désir !

 

Je ne me situe pas dans l'avenir et dans ce qui pourrait advenir. Je suis dans le futur et dans ce que je serai demain. Car, il existe une très grande différence entre l'avenir qui pourrait être demain et le futur qui, en toute certitude, sera ce lendemain.

 

En vérité, l'avenir est la somme et la multiplication de tous les futurs. L'avenir se pose dans le conditionnel des " ce qui pourrait advenir " alors que le futur se situe tout simplement dans le lendemain des " ce qui adviendra certainement demain " ... C'est dire la richesse de l'avenir composé de tous ces futurs potentiels.

 

J'ai en mémoire des séquences d'évènements si majestueux que je ne peux que m'émerveiller de ce que je suis en mon Être essentiel. Lorsque j'entends et j'écoute chanter mon âme, je m'émerveille devant l'infinitude de ces kyrielles de vérités qui m'appartiennent. Je chante l'émerveillement et je réalise que mes chemins psychoaffectifs se dessinent en l'infiniment fascinant ... Dieu !

 

Je vis en accord avec la majesté de mes rêves, avec leur beauté, leur sensible expression, leur ordre esthétique si élevé, si divin. Sublimité et magnificence caractérisent mes songes onduleux et je sais que l'essentiel du langage de mon âme est une transmission sous-jacente de la lumière de Dieu !

 

Âme de philosophe, de sage, de spirituelle, de mystique et de poètesse, j'intègre l'essentiel de mes rêves et de mes illusions et j'en dessine des mots et des vers qui scellent mon coeur du sceau de l'infiniment divin ... Je cultive l'humanité en moi, je laisse mes larmes couler sans accorder l'importance aux jugements de ceux qui perdent leur temps à juger les autres ...

 

Je laisse s'exprimer mon coeur, mon âme et j'écoute ma voix intérieure. J'écris en m'émerveillant de ce qu'est l'inspiration, de ce qu'est la force, la prospective, l'imagination, la créativité, le sens et la spontanéité. M'accepter, me faire confiance, m'estimer, m'apprécier, m'aimer et comprendre qu'en mon coeur je porte Dieu !

 

J'apprends à voir au-delà des choses, à comprendre au-delà des jugements, au-delà du possible ... Et à moi-même, je me permets cette donation du sens et du temps. Enfin, sans trop verser dans ce qui est philosophique, j'écrirai qu'à travers ces mots je me libère de mes affects ... Cette écriture devient, par moment, métaphysique sous-jacente et c'est également mon désir.

 

J'aime les métaphores, j'adore les paraboles ainsi que l'écriture symbolique qui me donne cette dimension de traiter les choses sous l'angle de la compréhension dynamique. Ce sont les phrases porteuses qui sont essentielles et quand ces mêmes phrases véhiculent un message universel, qu'est ce que ces propos révèlent pour les autres et pour moi-même ?

 

Lumière sur votre compréhension et votre tolérance !

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

 

Repost 0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 23:46
EN MON ÂME, JE ME SOUVIENS D'UN ROYAUME COMME SCEAU DE LUMIERE !

Il est des sceaux qui marquent le coeur, qui subliment l'âme, il est des souvenirs en moi qui coulent comme une rivière sérénissime !

 

Les souvenirs se réinventent en mes cellules, se manifestent, ressuscitent, prennent forme, me solennisent et je me retrouve vibrant en moi le bleu de l'Irréel.

 

Parole de poétesse, de sage, de philosophe, de spirituelle, parole d'âme dansant la beauté, la pureté, la plénitude, parole de coeur qui savait d'avance ce que le soleil est à l'espérance.

 

Florilège de parfums, florilège de musiques, florilèges d'instants mémorables, florilège de reflets, florilège de mirages où les souvenirs induisent, où l'Amour affranchit.

 

Mon coeur n'élit jamais les spécieuses étincelles. Mes souvenirs autant augustes qu'authentiques se réveillent en moi ... En mon âme, les rivières du temps passé, la nostalgie, le temps qui ne reviendra jamais coulent encore en les réelles vibrations.

 

Je danse le royaume dont le souvenir est éternel, je danse le parfum dont les sillages ruisellent, je danse la gomme arabique, je danse la myrrhe, je danse l'oliban.

 

Je médite en dansant et je danse en méditant. Sur des charbons ardents, je m'embrase en la vie des souvenirs. Parfums magiques par excellence ou souvenirs parfumés, je médite en vibrant la majesté des émotions.

EN MON ÂME, JE ME SOUVIENS D'UN ROYAUME COMME SCEAU DE LUMIERE !

En mon âme, je me souviens d'un royaume. En l'espace, c'était un royaume d'ailleurs. Mais en mon coeur et en le temps, c'est toujours un royaume où vivent les souvenirs inspirants.

 

Ces souvenirs se conjuguent comme sceau sur mon coeur. Ils versent comme cascades de rivières et coulent en moi en conscience. Souvenirs, rayons de lumière, parfums remontant le temps ...

 

Tout change, se renouvelle et souffle sur mon âme le vent de la sérénité. Tout m'éclaire, tout participe à semer la gratitude sur mon monde, sur ma vie. Comme sceau de lumière !

 

Lumière sur vous.

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

 

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 22:09

 

Une âme lumineuse a posté un commentaire en la langue anglaise sur l'article consacré à l'anniversaire de mes 54 ans.

Ce commentaire recèle en lui-même un beau message :

Marvelous job of writing! You write up content with the addition of exclusive facts and adjust perfectly as necessary.

Je connais cette personne. Je devine qui elle est et pour quelle raison elle m'a écrit ce message. Elle croit que je ne suis pas en mesure de deviner ce qui se cache derrière les mots et les signes. Mais, je sais qui elle est et je devine, avec mon coeur, la raison de ces messages secrets.

 

Un bouquet de pensées amicales se veut écho au commentaire. Je suis très touchée de savoir que l'on devine que je suis une âme en quête d'amour et d'absolu. Papa aimait cette facette mystique et mystérieuse de ma personnalité. Et il m'aimait à la mesure de l'infinitude qui habite mon âme.

 

Lumière sur Papa et sur l'âme auteur de ce commentaire. Et de toute mon âme, merci pour la beauté du geste. J'en suis très émue !

 

Eléonor

Tous droits réservés.

 

L'AMOUR CONQUIERT MON ÂME ET LA DIVINITE M'ECHOIT DE SURCROÎT !
Repost 0
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 18:09
Le feu sacré de mon âme si belle !

Le feu sacré de mon âme si belle !

Repost 0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 09:49

Avec la force de toutes les émotions qui sont miennes, avec tous les enseignements qui m'ont ouvert les yeux sur ma propre réalité, je laisse mon âme exprimer toute la gratitude qui illumine, désormais, mon coeur.

 

Aucun mot et aucun propos ne sauront définir la lumière intérieure qui m'anime et éclaire ma conscience des belles vérités que la vie a voulu me donner ...

Je Suis ce Je Suis et je m'en formalise très positivement.

 

Ces symphonies indiennes ne figurent point par hasard sur mon article car elles permettent que l'infinitude scelle mes émotions et je me retrouve projetée dans le sentiment d'unité avec Tout ce qui Est.

 

Rabbi, Ilahi, Ilahi ! Puisse la lumière devenir béatitude, plénitude et humilité qui iriseront encore et à jamais ma conscience, mon coeur, mon esprit, mon âme et mon Être essentiel !

 

Lumière sur Dieu !

Lumière sur la Vie !

Lumière sur l'Univers !

 

Et, ad infinitum, merci !

 

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

 

Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 21:48

 

Tout ce qui est écrit sera vécu ! Le libre arbitre ne s'applique que dans un cadre bien défini. Il est mon message, vivre le Présent et adviendra ce qui pourra advenir.

 

Les archives akhachiques recèlent autant le passé, le présent que le futur. C'est la raison pour laquelle les Orientaux parlent de Mektoub.

 

On ne change pas les destinées pour l'amour de les changer car il est tant d'équations inconnues qui entrent en jeu.

 

Les enjeux, les vérités ne se formalisent pas du voyage dans le temps. Quand des forces supérieures sont dans la réalisation de tant de changements, nous sommes dans le courant universel et ce qui est écrit adviendra.

 

Et même si Dieu nous dit que nous sommes des créateurs, encore faudra-t-il connaître quoi créer et quoi changer car nous ne détenons pas tous les pouvoirs.

 

Le Karma, le Darma, le Mektoub, le Destin et la Destinée ont leur mot à dire. Autant être sage, voyager dans le temps ne changera pas la Vérité de ce qui est. Allez comprendre l'incompréhensible quand Dieu, pour des raisons que Lui seul connaît, décide de nos vécus et de nos enseignements.

 

Mon émotion danse l'Inde, je suis, ad infinitum, touchée par cette symphonie. Des vagues bougent en mon coeur. Tant de vérités humaines m'ébranlent mais la Vérité m'affranchit et me libère. Il est mon émotion indienne qui se réveille et m'inspire d'écrire quelques lumières à propos.

 

On vit le Présent, on ne vivra que la Destinée en ses définitions qui se changeront en nos enseignements. Et tant que nous ne les assimilirons pas, les mêmes expériences se reproduiront encore et toujours.

 

J'avance sur le chemin de la compréhension des choses. Et cette musique irise mon âme. Je suis vraiment touchée, en mon coeur, en les rayons lumineux de cette musique indienne. Plus fort que les mots, cette symphonie écrit en moi la Vérité. Dieu !

 

Lumière sur mon coeur, lumière sur mon âme,

Lumière sur Dieu,

Lumière sur ce qui m'ébranle comme musique sublime !

L'Amour en ma vie sublime et magnifie mon chemin;

Lumière et Amour et Grâce sur vous.

 

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

 

Repost 0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 21:01

 

J'aurais pu répondre aux adversités par des mots simplistes et réducteurs même s'ils sont terriblement vrais comme :

" Ces sublimes danseuses nous dévoilent leur art sur la musique et le chant de la plus grande chanteuse de tous les temps, je cite la divine Oum Kaltoum ...

 

Je ne sais pas pour quelle raison l'on me comparaît, toute petite, à cette divine dame. Et pourtant, je n'avais aucune voix extraordinaire à part la force de l'émotion qui caractérisait mes humbles chants ...

 

Je chantais et je dansais et j'écrivais la poésie et je transmettais mon émotion aux autres en faisant pleurer les hommes. Je ne le faisais pas exprès mais je laissais s'exprimer mon âme et j'étais toujours égale à moi-même et parfois j'étais supérieure à moi-même. J'étais dans la grandeur sans le savoir et sans le chercher vraiment ...

 

Mon prénom est lumière et il est de première grandeur. Papa me répétait que j'étais lumière et que mon importance est d'une valeur atteignant les extrêmes positifs dans l'Ordre suprême. Papa m'aimait d'un amour sans mesure et voyait en moi l'âme singulière qui était très différente de ses autres enfants. Papa !

 

Mes gestes ont toujours été dans la grandeur ... Ma grandeur d'âme a toujours intrigué les autres et ils ont fini par me situer dans un ordre moral et spirituel très élevé. Ma bonté se caractérise par des intensités incroyables qui surprennent et interpellent les consciences et touchent les coeurs.

 

Au Maroc, l'on me surnommait " Notre soeur la grandeur " parce que j'étais toujours à l'écoute et au service de mes connaissances et autres personnes qui ont appris à me considérer à ma juste valeur. Et ma grandeur coulait de source et coule toujours en moi. Ma merveilleuse grandeur !

 

La valeur de l'être humain que je suis se distingue de la richesse de mes attitudes généreuses, de l'élévation de mon âme et de ma réalité intérieure qui est d'une grandeur sans pareille. Ma grandeur est souveraine de la bonté de Dieu qui habite mon coeur !

 

J'explique tout simplement que ma grandeur n'est pas sujet à jugements de qui que ce soit sur cette Terre et encore moins de parvenus. Je suis le vase qui déborde de grandeur parce que tout simplement en moi vibrent la grandeur et l'Amour.

 

On me reproche ma grandeur comme si la grandeur est quelque chose de négatif. Mais, je suis libre de vivre et de laisser s'exprimer ma grandeur. "

 

CE QUI FAIT LA GRANDEUR D'UN ÊTRE,

CE N'EST PAS L'ETENDUE DE SES CONNAISSANCES,

MAIS SA BONTE, SA LUMIERE, SON AMOUR.

Citation de Omraam Mikhaël Aîvanhov

 

Mais, je laisse la grandeur colorer mes mots. Et j'écris, avec élégance, avec splendeur, avec beauté, avec la conscience parfaite que j'évolue dans les grands degrés du pouvoir de l'âme et que le reflet qui se projette de moi est, en effet, une vérité de grandeur.

 

Ma grandeur se recèle dans l'étendue de ma bonté, de ma lumière car force est de constater que mon soleil intérieur se reflète à l'extérieur et l'on me surnomme " soleil, lumière, belle âme, Maman, ... " Mon amour coule de l'Amour et de la Vérité !

 

Je suis dans la contemplation de la vérité depuis mon enfance et Papa savait qu'il avait affaire à une âme très singulière d'où son amour pour moi qui était versé dans l'infinitude.

 

Ma grandeur ? Quelle authentique et manifeste certitude ! Ma grandeur est une lumière qui brille en moi et s'affirme comme elle s'extériorise en mes attitudes, mes regards, mon silence, mes expressions spirituelles ou artistiques.

 

Ma grandeur ? Le septième, dernier et grand degré de puissance de l'âme que j'avais depuis toute petite, que mes parents ont remarqué, que mes connaissances ont vu et revu ... Que ma légende personnelle et professionnelle scellent de leur or igné.

 

Ma grandeur ? La Vérité de Dieu Tout Puissant qui se vit en moi, en mon coeur, en mon âme, que mes songes colorent du soleil de la splendeur. Ma grandeur m'affranchit et me libère comme elle m'assigne l'Amour.

 

Or igné, splendeur, grandeur, vertu, adoration de Dieu, contemplation, inspiration, certitude d'unité, magnanimité, bonté, noblesse de coeur, reconnaissance de ce que je suis, de l'Amour qui m'anime ... Ma grandeur !

 

Et je danse les vérités et quand je me mets à écrire ces mots inspirés qu'il faut écrire parce que je laisse toujours mon âme s'exprimer, je considère que je suis dans la grandeur de ma propre liberté.

 

En mes mots se transcendent la transparence, les illimités potentiels, les vérités, les inspirations, les beautés de mon univers intérieur. Je suis dans la grandeur même de ce qui est essentiel. En moi vit et évolue la grandeur ... Et alors ?

 

Un responsable a pensé pouvoir me reprocher ma grandeur comme si c'était un crime que d'avoir des attitudes qui reflètent la grandeur ... Il est dérangé parce qu'il ne peut pas éclairer de la même lumière de grandeur qui se projette de moi. Il est ombre et mon soleil de grandeur l'aveugle ...

 

Ma grandeur se mesure à mon écoute active, à toutes mes inspirations en danse, en poésie, en musique, en écriture, en gastronomie, en mille et autres choses simples mais d'une richesse inouïe qui interpelle les coeurs. Je suis dans l'excellence en toutes ces activités et j'ai le droit de me situer dans l'Ordre de la Grandeur !

 

MA GRANDEUR ? L'OR IGNE EN MOI ... LA SPLENDEUR !

 

Alors ma grandeur ? J'écris, je participe bénévolement à beaucoup d'actions, je cultive l'Amour en mon coeur et je laisse mon âme s'exprimer en la beauté, en la lumière et en l'harmonie des belles actions généreuses.

 

Oui, je laisse scintiller ma grandeur et elle éclaire. Depuis toute petite, je laisse briller mes étincelles divines et elles m'affranchissent des ombres. Ma grandeur pointe tout simplement vers mon soleil intérieur qui brille de mille et un éclats.

 

Alors, vous ce responsable si pitoyable, au lieu de me reprocher ma grandeur, laissez-vous vous influencer par mes vertus. Soyez l'âme qui inspire considération. Libérez-vous de vos chaînes noires qui cachent votre vraie nature si empreinte de grandeur.

 

Car c'est la vérité que vous, ce responsable si imbu de vous-même et si pervers, vous avez en vous tant de grandeur que votre méchanceté voile et vous vous contraignez à vivre une vie sans couleurs et sans amour.

 

Vous blessez l'humanité en vous en croyant imposer vos délires aux autres qui vous dérangent par leur grandeur. Ma grandeur vous tue, Monsieur le responsable si indigne !

 

Vous savez, cher responsable si méprisable, que vous pourriez vous distinguer et écrire votre légende professionnelle avec l'encre de l'estime de vous-même et celle des subordonnés. Libérez-vous de la haine car c'est une colère qui finira par vous trancher le coeur.

 

Avec grandeur, encore et toujours, une grandeur qui éclaire la vérité et neutralise la haine.

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

Repost 0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 21:16

 

De la plus haute importance .... Que l'Amour coule comme coule la rivière, éclatera la Vérité, se manifestera la Puissance de Dieu !

 

De la plus haute considération ... Triomphera l'énergie souveraine, que tout soit au clair, quelque chose interfère ... Absurde est le message ?

 

Bref, si l'on considère les mots écrits ci-dessus, rien n'est moins compréhensible car aucun fil conducteur ne se recèle dans les phrases. Mais, ce sont des rayons de la conscience à propos. Des songes que j'essaie de comprendre.

 

Je remercie, néanmoins, pour les liens, pour les signes et même si je ne comprends pas toujours la vraie signification de certains événements, je remercie tout de même. Alors, gratitude, Ciel mon coeur !

Des cascades, des chants, des musiques subliment mes rêves avec certains mots qui reviennent en récurrence et qui expriment l'Amour ... Qu'écrire ? La Beauté se recèle en chaque propos et je me sens incapable de retranscrire la magnificence des lieux qui peuplent mes songes ... Dieu Tout Fascinant !

 

Lumière et Amour sur vous !

 

Eléonor GOSSELIN

Tous droits réservés.

 

Repost 0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 12:12
Repost 0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 16:07

 

La danse est marocaine ... C'est lâme spirituelle et artistique du Maroc qui jaillit de chaque pas, de chaque ondulation, de chaque flamme des bougies que les danseuses portent sur la tête en signe de lumière !

 

Je vois danser ces magnifiques jeunes qui portent le flambeau du patrimoine marocain et ce sont des rivières de lumière qui coulent en moi. Je vois avec mon coeur et avec l'oeil de la conscience ce que beaucoup ne voient pas. Seule l'adoration de Dieu permet de voir en ma source le Maroc la Source. Allez comprendre les paraboles.

 

Cet article n'est pas fini, car j'ai tant de choses à vous raconter sur le Maroc profond que je connais parfaitement. C'est le Maroc de mon coeur, toujours lumineux, toujours mystérieux et plein de trésors spirituels.

 

Lumière sur la chorégraphie des Marocaines qui, en dansant avec leurs cheveux, se connectent aux forces de lumière. Lumière et sublimité sur la volupté des Marocaines, lumière sur leur sensualité qui force l'admiration et amplifie la pudeur. Lumière et mille et une fois lumières !

 

Je participe, humblement, à faire connaître la somptueuse civilisation de mon majestueux royaume, mon merveilleux Maroc bien-aimé .... Je finirai cet article dans deux jours, car je me prépare à vivre d'autres aventures hors du commun.

 


 

Aime et fais ce que tu veux.
Si tu parles, parle par amour.
Si tu te tais, tais-toi par amour.
Si tu corriges, corrige par amour.
Si tu pardonnes, pardonne par amour.
Aie au fond du cœur la racine de l'amour.
De cette racine, rien ne peut sortir de mauvais.
 
Je reviens d'une expérience enrichissante et d'une sublimité inouïe. Je ne serai plus jamais la même. Lumière et Amour sur vous toutes et sur vous tous.
J'aime danser, j'aime écrire, j'aime semer le bien, la lumière en moi et autour de moi, j'aime glorifier mon pays natal le Maroc, j'aime écrire ma légende personnelle avec l'or de ma gratitude à l'égard de la France, ma Patrie bien-aimée.
 
J'ai laissé s'exprimer mon coeur et mon âme et j'ai été très agréablement surprise de me voir nommer " Madame soleil " par plusieurs personnes dont le séminariste en premier. J'en ai eu des étreintes et des étreintes, des hugs par dizaines ainsi que des propos émouvants.
 
Des personnes sont venues me chercher pour m'embrasser avec toute la force de leur coeur, pour m'émouvoir, me donner la meilleure preuve qu'en consacrant mon amour et ma connexion avec mon propre coeur et mon âme, j'ai attiré leur amour et j'ai été comblée au-delà de toutes mes espérances,
 
En mon coeur ce sont des milliers de rivières de l'Amour qui coulent en l'infinitude de mes sentiments, C'est mon soleil intérieur qui brille, qui brille et qui touche les autres coeurs, les autres âmes .... Comment vous décrire toutes mes émotions, comment vous convaincre que l'Amour est la plus haute vibration sur la Terre et en les cieux ?
 
J'ai eu des femmes qui m'ont comblée d'étreintes, des hommes que j'ai vu pleurer d'émotion et qui m'ont touchée au plus haut degré de ma sensibilité, j'ai vécu les plus surprenants miracles consacrés à l'Amour ... Quelque chose de très beau, de très grand a scellé mon coeur, a touché mon âme en ma connexion avec des êtres remarquables ... Je n'oublierai jamais.
 
Et je continuerai d'écrire parce que j'aime écrire et que mes mots reflètent tout l'amour qui est mien. Je parlerai et mes propos seront l'émotion qui touchera mes frères et soeurs dans l'humanité ... Beaucoup viendront m'exprimer leur surprise, leurs sentiments, me confieront que mes mots les ont touchés, mes mots les ont fait pleurer parce qu'ils leur ont permis de se connecter avec leur propre coeur ou même avec leur propre âme ....
 
Je coulerai dans l'Amour comme il coule en moi, je serai touchée par mes propres propos comme ils seront le miroir des belles émotions qui se traduiront en les plus éloquentes étreintes. On viendra me chercher pour me dire les plus beaux mots gentils et empreints de considération et d'amour ... Je vis tout simplement ma mission, la mission de mon âme et je laisse ma connexion avec l'Amour et avec mon coeur accomplir tout le reste.
 
Lumière et Amour sur vous.
Eléonor GOSSELIN
Tous droits réservés.
 
Repost 0